Un final comme on les aime

Un final comme on les aime

573
1

Fort de ses deux victoires consécutives à domicile, le Sporting se déplaçait ce soir à Boulogne pour le compte de la 19ème journée de National. Après la défaite au match aller à domicile, il s’agissait de récupérer les points perdus. Chez un relégable, on sait que c’est toujours compliqué…

Mathieu Chabert n’a pas emmené Guibert, Kherbache et Mesbah,  tandis que Santelli est toujours blessé.

Les Boulonnais douchent d’entrée les Bastiais puisqu’à la 2ème minute, Evens Joseph, servi au second poteau par Okou, ouvre le score sur une erreur de marquage manifeste (1-0). La première occasion turchina arrive après le quart d’heure de jeu, avec une frappe (hors cadre) lointaine de Vincent. Les locaux sont tout près de doubler la mise avec un tir de Pierret bien détourné par Vincensini (21ème).

Les Bastiais dominent globalement mais en se créant trop peu d’occasions par peur de se livrer, Boulogne étant rapide en contre.

Au retour des vestiaires, le SCB prend le dessus. Après une occasion de Vincent à la 48ème, le même marque à la 55ème sur une belle action, mais son but est refusé. En effet, après la validation du but, un joueur de Boulogne invective l’arbitre de touche qui signale une main de Diongue. L’arbitre central refuse le but et Guidi en tant que capitaine pose de suite une réserve.

Peu après l’heure de jeu, la rentrée de Ben Saada est un réel plus dans l’animation. A la 70ème minute, sur un service de Schur, Da Silva dévie de la tête pour Robic au second poteau : une frappe sans appel qui fait trembler les filets (1-1) ! Une égalisation qu’on sentait arriver et qui récompense les efforts bastiais. Schur va ensuite marquer de la tête mais il est signalé hors-jeu (75ème).

A l’approche du money time, les hommes de Mathieu Chabert continuent de pousser avec une tête de Bocognano (82ème) puis une frappe excentrée de Schur (83ème), qui ne font pas mouche. 9 minutes de temps additionnel sont annoncées, un temps qui est long pour les Boulonnais. Sur le corner de la dernière chance, tiré par Ben Saada, Eto’o marque contre son camp. D’abord attribué à Antony Robic, peu importe, ce but est celui de la victoire (99ème, 1-2) ! Stade de la Libération, 90’+9′ : voilà, il porte bien son nom ce stade.

Le SCB encaisse les 3 points, réussit la passe de 3, démontre sa force mentale, conserve sa place de leader et engrange de la confiance avant la mini trêve. QRM s’accroche en ayant gagné à Bourg-Péronnas, le Red Star joue lundi au Mans mais est provisoirement à 8 points, tandis que le 4ème, Avranches, est à 11 points. Ne nous emballons pas, mais ça commence à sentir bon la pizza ! Prochaine journée le lundi 8 février face au Mans à Furiani.

Le but de Robic :

La joie dans le vestiaire :

 

Forza Bastia !

SHARE

1 commentaire

  1. Enfin une victoire contre un mal classé qui nous fait du bien. Elle nous permet d’engranger plus de confiance et de sérénité.
    Rien n’est encore fait, continuons à travailler.

Laissez votre commentaire