Un bel hommage à Ghjuvan’ Battì

Un bel hommage à Ghjuvan’ Battì

628
1

Pour le dernier match de l’année à domicile ce lundi, le Sporting recevait le Cholet de Stéphane Rossi, concurrent direct à la montée (si nous y sommes candidats 😉 !), pour le compte de la 15e journée de National. Après la défaite contre Lyon, les bleus souhaitaient se relancer et creuser l’écart avec leur adversaire du soir. 

Avant le coup d’envoi, un bel hommage a été rendu à notre ami Jean-Baptiste Antoniotti, membre du bureau des Socios décédé tragiquement la semaine dernière.

Mathieu Chabert récupère un effectif digne de ce nom, avec les retours de Guidi, Le Cardinal, Robic et Schur, tous titulaires. Da Silva, un peu juste, est sur le banc tandis que Kherbache est titularisé pour la première fois.

Les Bastiais réalisent une bonne entame et maîtrisent la possession dans le premier quart d’heure, mais sans réelle occasion jusqu’à la 20ème minute, où Quemper sert Robic dans la profondeur. Seul face au gardien, il ajuste un tir sur le petit côté pour ouvrir le score. Il est 19h05, le SCB mène 1-0 et commence son festival ! Sur le coup d’envoi, Ducrocq récupère le ballon et lance Kherbache qui sert Vincent dans la surface. Son tir est détourné par un défenseur adverse et surprend le gardien : 2-0 (22ème) !

Les hommes de Mathieu Chabert enflamment la rencontre de nouveau : Robic réceptionne un centre et met en retrait de la tête pour Salles-Lamonge qui frappe et marque un troisième but d’affilée (23ème, 3-0) ! Incroyable et euphorisant !

Piqués, les Choletais partent en contre et après un contact entre Savane et Le Cardinal, l’arbitre M. Depechy siffle un pénalty on ne peut plus généreux. Konaté réduit le score (24ème, 3-1). A la demi-heure de jeu, sur un coup-franc bien tiré, Guidi reprend  dans la surface et marque, mais son but est refusé pour un hors-jeu absolument imaginaire…

En seconde période, les Bastiais maintiennent le pressing et Schur profite d’une erreur défensive de Savane pour se présenter seul face au gardien. Sa frappe à ras-de-terre à l’entrée de la surface fait mouche (49ème, 4-1).

Vincent obtient un pénalty indiscutable à la 56ème minute, après avoir été fauché dans la surface par Mboumbouni. Robic ne le transforme pas, la faute à un grand Mandréa dans les buts, qui dévie son tir sur le poteau puis détourne une tentative de Ducrocq à la retombée du ballon. A la 65ème, Mandréa s’impose à nouveau face à Robic, sur une belle frappe en pivot dans la surface.

Da Silva, fraîchement entré en jeu et de retour après une blessure, inscrit son 7ème but de la saison. Sur une passe en profondeur de Robic, il dribble le gardien et d’une frappe croisée vient parfaire une soirée comme on les aime (81ème, 5-1) ! Jean-Baptiste Antoniotti, de là-haut, a du apprécier l’hommage des joueurs.

Avec ces 3 points, le SCB retrouve son fauteuil de leader, mais à égalité de points avec le Red Star et un point d’avance sur Quevilly-Rouen qui compte un match en retard. Ce petit groupe de 3 se détache avec 5 points d’avance sur Créteil, mais nous saurons un peu plus où nous en sommes une fois les matchs en retards tous disputés.

Les Bleus ont su rassurer après la défaite chez l’ancienne lanterne rouge à Lyon (que nous avons relancé). Le retour des suspendus et des blessés y est forcément pour quelque chose. Ce soir il y avait la maîtrise, la manière, du jeu et un beau festival avec 3 buts en un peu moins de 3 minutes ! On se prête à penser que le score aurait pu être bien plus lourd avec ce pénalty sévère contre nous, ce pénalty arrêté et ce but refusé injustement pour hors-jeu… mais soyons beau gagnants ! Le contraire de ce que Rossi a reproché à Chabert en fin de rencontre.

Il faudra bonifier ce résultat en s’abstenant de relancer la nouvelle lanterne rouge Annecy vendredi 18 décembre… 3 points assureraient l’essentiel : passer de belles fêtes de fin d’année en étant au pire seconds, sinon premiers. Une place ou l’autre qui, en toute humilité, nous irait bien en fin de saison !

Forza Bastia !

Les buts :

SHARE

1 commentaire

  1. Avec cette nette victoire, le Sporting a frappé un grand coup. Les autres candidats à la montée sont prévenus, et le coup de pied reçu à Lyon la semaine dernière semble nous avoir fait du bien (…)
    Il faut maintenant rester sur cette dynamique avec une rencontre prochaine contre Quevilly-Rouen très importante.
    Forza Bastia !

Laissez votre commentaire