Un nul sans regret

Un nul sans regret

292
1

Avec trois victoires consécutives au compteur, le Sporting recevait ce lundi le Stade Briochin pour le compte de la 13ème journée de National. Objectif : la passe de 4 pour prendre 9 points d’avance sur le dauphin et consolider la première place au classement.

Pour ce match, Mathieu Chabert doit composer sans Robic et Moretti (suspendus), Santelli, Ben Saada et Da Silva (blessés).  Florian Raspentino est positionné en pointe.

Les Bretons développent un jeu intéressant depuis le début de saison, et plus encore sur leurs dernières rencontres. L’équipe n’a en revanche pris qu’un seul point à l’extérieur mais cela ne l’empêche pas d’attaquer la rencontre avec beaucoup d’entrain ! Les Bleus ne parviennent pas à mettre le pied sur le ballon mais Bocognano réussit heureusement à y mettre sa tête pour sauver sur la ligne une balle de but sur une frappe de Lavigne (9ème minute). C’est très laborieux pour le Sporting et il faut une belle intervention défensive de Quemper pour dégager le ballon dans la surface devant Allee (20ème).

La réaction bastiaise fut longue à venir et à la 25ème, Schur côté gauche élimine deux défenseurs avant de centrer pour Diongue qui se fait prendre le ballon avant d’avoir pu frapper. Le jeu s’équilibre peu à peu mais sans occasion franche de part et d’autre.

Les 25 premières minutes de la seconde période sont ternes, avec un vrai faux-rythme, peu d’occasions hormis une action de Schur, qui n’aura pas l’opportunité de frapper (50ème). A la 70ème, sur une frappe puissante de Kyei, Vincensini repousse des deux poings.

Les 20 dernières minutes sont plus animées, avec plus d’espaces et Bastia est à deux doigts d’ouvrir le score : Salles-Lamonge ajuste une belle passe dans l’axe pour Schur qui se retrouve face au gardien… sauvé par son poteau (78ème). Dans les dernières minutes, sur un corner briochin, Bocognano sauve à nouveau les siens sur la ligne de but, encore de la tête ! Les arrêts de jeu sont gâchés par l’exclusion de Mesbah entré en cours de jeu (rouge direct) après une altercation avec un défenseur lui aussi sanctionné d’un rouge. On ne peut pas dire que l’on soit très riches en attaquants en ce moment… et lui qui revenait d’une longue blessure. Attention aux cartons !

Le Sporting a souffert ce soir contre une équipe très joueuse et sans complexe. Raspentino n’a jamais été trouvé et les attaques ont clairement manqué de hargne, d’inspiration et de précision. Le partage des points semble le plus juste et il permet tout de même aux Bastiais de compter 7 points d’avance sur le Red Star et Cholet qui ont respectivement deux et trois matchs en retard. Il ne faudra pas s’endormir sur cette avance et surveiller les résultats de ces deux poursuivants.

Prochaine rencontre le vendredi 27 novembre avec le déplacement au SC Lyon, pour leur montrer qu’il n’y a qu’un Sporting !

Forza Bastia !

SHARE

1 commentaire

Laissez votre commentaire