R.I.P MICHEL

R.I.P MICHEL

397
5

Michel Fuster qui nous a quittés il y a quelques jours.

Comme de nombreux continentaux, ici on dit « pinz » Michel et sa fille Mariline sont tombés amoureux de ce club hors norme qu’est le Sporting, à la fin des années 70.

Des milliers de kilomètres en tant que supporters pour encourager nos Bleus dans un premier temps, puis des années au service de « son » club sans rien en attendre en retour Michel pour de nombreux joueurs, journalistes ou dirigeants du Club restera à tout jamais un Turchinu, un vrai.

Jusqu’au dernier jour, et malgré ses problèmes de santé il aura collecté et archivé toutes les informations possibles et imaginables sur le Sporting une mine de données qui feraient rêver bien des collectionneurs ! Personnellement j’ai en mémoire cette carte de France accroché au mur de son bureau « Sporting », carte sur laquelle chaque stade visité était marqué par une épingle. Une boîte de 100 épingles n’avait pas suffi…

Il fut, fait sans précédent pour un non-Corse, et était cette saison encore vice-président du Club des Supporters de Bastia à Paris. Une distinction qu’il avait reçue avec fierté mais également beaucoup de modestie.

Michel, je suis sûr que « tes » Bleus vont t’offrir la victoire face à Haguenau ce samedi. Repose en paix et suis cela maintenant de là haut.

SHARE

5 commentaires

  1. Un grand supporter, le plus grand d’entre nous s’en est allé. Il fût mon ami, un ami sincère.
    Il a vécu, il a respiré « Sporting » en apportant, à chaque instant, un soutien inconditionnel à son club.
    Toutes mes pensées en cette triste nouvelle vont vers sa famille.
    Qu’il repose en paix.

  2. Je n’ai pas eu la chance de rencontrer cet homme passionné et qui semblait fort attachant. Peut-être l’ai-je croisé lors d’un déplacement sans savoir ???
    Sans le connaître et au vu des nombreux témoignages de sympathie, je suis également très ému.
    C’est très triste. Qu’il repose en paix, et grosse pensée à ses proches

  3. C’est avec une grande émotion que je viens d’apprendre la disparition de Michel que j’ai bien connu.
    J’adresse à Mariline et toute la famille mes condoléances.
    Il restera dans mon cœur.
    Vladimir

Laissez votre commentaire