Lille – SC Bastia : Des Bleus sérieux…

Lille – SC Bastia : Des Bleus sérieux…

57
0

Lille – SC Bastia : Des Bleus sérieux…

C’est un temps bien brumeux qui attend les « 22 » acteurs de la rencontre. Espérons que sur le terrain la visibilité sera bonne car sur la retransmission vidéo certaines zones sont invisibles !

Mathieu Chabert obligé de recomposer sa défense du fait de la double absence de Cioni et Schur confie le poste d’arrière droit à Moretti qui l’avait tenu lors de la rencontre amical à Corte face à la réserve de l’ACA. Nous retrouvons donc devant Martin dans les buts Moretti, Le Cardinal, Bocognano et Salis. Devant la défense Diongue et Vincent qui porte un masque protecteur, puis plus haut Ben Saada, Salles-Lamonge et Quemper. Tutu est en pointe. Lombard, Roncaglia, Mesbah, Guibert et Kherbache prennent place sur le banc.

Un bon groupe d’accaniti est présent dans la tribune au moment où nos Bleus tout en blanc pour l’occasion engagent.

Dès la troisième minute nos joueurs obtiennent un coup-franc à 16m50 sur la droite du gardien. Salles-Lamonge frappe alors que les premiers « Bastia-Bastia » résonnent. Chevalier capte le ballon sans problème. Chevalier est sollicité par Ben Saada à la 8ème et repousse la frappe des deux poings. Ce n’est que partie remise pour nos Bleus puisqu’ils ouvrent le score dans la minute suivante. Bien lancé par Ben Saada Tutu rate son face à face avec Chevalier mais le ballon lui revient. Il centre pour Salles-Lamonge qui face au but ne laisse pas passer l’occasion. (9ème LILLE 0 BASTIA 1)   

Cette ouverture du score est logique nos joueurs développant un jeu bien construit fait de passes courtes et précises depuis l’entame de la rencontre.

Pas du tout inquiétés nos Bleus s’emploie à bien construire face à une équipe qui dépasse rarement la ligne médiane. Martin n’a que des passes en retrait ou de longs ballons sans danger à négocier. Du coup la partie perd de son intensité, pour preuve Chevalier n’est pas plus inquiété que Martin…

Ben Qadir écope du premier carton jaune du match à la 36ème.

Curieusement les rares coups-francs obtenus par les locaux, et quelle que soit la zone,  sont joués vers l’arrière. Curieux, mais cela explique peut-être aussi le faible nombre de buts inscrits par cette formation.

A la 41ème suite à une erreur des défenseurs Lillois, Salles-Lamonge puis Ben Saada ne parviennent pas à profiter de l’aubaine. Dommage juste avant de rentrer aux vestiaires…

Il aura fallu attendre les toutes dernières secondes de la mi-temps pour voir un centre et un corner obtenus par les jeunes Lillois…

Après deux minutes de temps additionnel l’arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires.

Alors que nos Bleus sont revenus sur la pelouse depuis un bon moment et qu’ils se sont échauffés au bord du terrain, les locaux reprennent directement le match ! Ils sont peut-être plus habitués à ces températures hivernales…

Les mêmes « 22 » joueurs sont sur la pelouse à la reprise, mais petite frayeur avec la sortie de Le Cardinal touché au bras à la 48ème. Bastia est à 10 contre 11. Les Lillois tentent d’en profiter et il faut un Bocognano vigilant pour éloigner de la tête un centre devant le but de Martin. Martin est à son tour touché sur cette action. Intervention du kiné bastiais bien sollicité depuis le retour des vestiaires, et nos Bleus évoluent de nouveau à 11 contre 11.

En ce début de deuxième mi-temps la physionomie n’a pas changé, nos Bleus ont du mal à retrouver leur maîtrise du premier ¼ d’heure.

Salles-Lamonge décale Diongue à la 52ème mais la frappe est contrée et ralentie, c’est un jeu d’enfant pour Chevalier de capter le ballon.

A la 55ème Salles-Lamonge pour une légère faute écope d’un carton jaune. Le coup-franc à une quarantaine de mètres de nos buts est frappé une nouvelle fois en retrait. Comme le suivant à la 57ème

Le premier changement intervient à la 59ème. Salles-Lamonge est remplacé par Mesbah côté bastiais.

65ème est bonne opportunité pour nos Bleus dans la surface adverse. Personne ne prend le risque de frapper et les lillois s’en sorte à bon compte. Quatre minutes plus tard c’est Tutu qui au terme d’un beau mouvement collectif ne cadre pas sa frappe aux 6 mètres !

Alors que la brume continue de tomber sur la pelouse il ne faudrait pas regretter ces occasions de faire le break. Pourtant à la 73ème personne n’est là pour reprendre un ballon qui traîne devant les buts de Chevalier…

75ème, Quemper déborde et centre pour Mesbah dans la surface. Il contrôle, pivote et frappe sur Chevalier !

Nos Bleus ne marquent pas et Da Cruz le coach de Lille se dit qu’il y a peut-être moyen de revenir au score. Il fait entrer en jeu Mpembélé et Joao Ceita en lieu et place de Ouattara et Kanda qui avait pourtant pas mal tenté sur son côté. (76ème)

Un carton jaune à Lille et deux nouveaux changements : côté bastiais avec l’entrée de Guibert à la place de Tutu tandis que Postolachi remplace Kobo côté lillois (81ème) Vincent se positionne plus haut dans le jeu pour gêner les premières relances et servir de rampe de lancement. Le changement se révèle payant puisque cinq minutes plus tard Vincent justement décale Quemper qui centre pour Mesbah qui face au but ne manque pas l’occasion ! Les dernières minutes seront moins stressantes ! (86ème LILLE 0-BASTIA 2).

La messe est dite et le coach en profite pour effectuer son dernier changement. Kherbache entre à la place de Vincent à la 88ème.

Petit évènement à la 90ème puisque les Lillois qui bénéficient d’un coup-franc à une trentaine de mètres des buts de Martin le frappent dans les 16m50 ! Il ne donnera rien, mais qui ne tente rien…

Les quatre minutes de temps additionnel ne changeront rien au résultat final et nos Bleus s’imposent. C’est tout à fait anecdotique, mais au coup de sifflet final ils prennent la première place à Sedan qui doit disputer sa rencontre face à Drancy…

Nos Bleus auront réussi l’entame parfaite mais curieusement se sont laisser endormir pas le jeu très poussif des Lillois. Si Martin a passé une fin d’après-midi bien tranquille, Chevalier a bénéficié du manque de tranchant de nos attaquants. Le but de Mesbah est arrivé au bon moment pour soulager tout le monde.

Les derniers jours du « mercato » vont-ils voir débarquer à Bastia celui qui pourrait « tuer » ce genre de rencontre car après St Quentin et d’autres rencontres auparavant c’est bien côté finition que le bât blesse.     

Martin-Moretti-Bocognano-Le Cardinal-Salis-Diongue-Vincent (Kherbache 88ème)-Salles Lamonge (Mesbah 59ème)-Quemper-Tutu (Guibert 81ème)-Ben Saada.

FORZA BASTIA! 

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire