SC Bastia – O. St Quentin: L’essentiel est fait…

SC Bastia – O. St Quentin: L’essentiel est fait…

275
2

SC Bastia – O. St Quentin: L’essentiel est fait…

Beau temps avec un léger vent pour cette rencontre reportée de la 14ème journée. Environ 4000 personnes garnissent les travées de Furiani avec le secret espoir de voir leur favori « recoller » au leader sedanais.

Mathieu Chabert doit faire face à une cascade de blessés et présente un « 11 » composé de Martin dans les buts, Schur, Bocognano, Le Cardinal et Salis en défense. Diongue, Moretti, Ben Saada et Kherbache sont au milieu et la paire Mesbah-Etshimi à la pointe de l’attaque. Lombard, Piercecchi, Roncaglia, Guibert et Tutu prennent place sur le banc des remplaçants.

Côté St Quentin, Rougeot recruté durant la trêve est bien présent au coup d’envoi. Un des mystères des qualifications puisqu’il ne figurait pas dans l’effectif picard lorsque cette rencontre aurait du se disputer… Les hommes de Fabien Croze qui évolueront en rouge et blanc engagent.

Si le premier « tir » est pour les visiteurs, la première grosse action est bastiaise avec ce face à face Etshimi-Mendes remporté par le gardien dès la 1ère minute ! Une occasion qui vous change le déroulement d’une rencontre ! Le corner obtenu et tiré par Ben Saada ne donne rien.

Face à une formation évoluant en 5-4-1 nos Bleus ont la possession du ballon mais ne parviennent pas à vraiment inquiéter Mendes.

Le premier corner pour St Quentin tiré par Cetiner ne donne rien et nos joueurs en profitent pour partir en contre-attaque. Ben Saada s’écroule dans la surface sans que l’arbitre n’intervienne…

Alors que Rougeot tente une reprise de la tête sur un centre de Do Nascimento (17ème) Cetiner reçoit le premier carton jaune de la rencontre. (19ème) Le coup-franc obtenu est tiré par Ben Saada, mais la reprise de la tête de Mesbah passe à côté des buts.

22ème, débordement et centre de Schur, cette fois la reprise de la tête de Kherbache est contrée. Le corner ne donnera rien. Dans la foulée nouveau corner signalé par l’arbitre de touche positionné tout près de l’action. Il sera déjugé par l’arbitre central… Curieux !

Les coups-francs succèdent aux coups-francs, les corners aux corners côté bastiais, mais la réussite n’est pas au bout. (23ème, 24ème, 28ème…) Entre temps Pasguay et Boucher pour St Quentin et Kherbache pour le Sporting auront écopé d’un carton jaune.

A la ½ heure de jeu coup-franc de Ben Saada, Mesbah et Bocognano à la retombée du ballon sont trop courts. Ben Saada encore ! Sa reprise de la tête percute le poteau d’un Mendes battu (34ème). Toujours Ben Saada mais cette fois sa frappe termine sa course dans les bras de Mendes. (37ème)

Nouveau coup dur pour le Sporting avec la sortie sur blessure d’Etshimi à la 40ème, remplacé par Tutu. Quel « Tutu » allons-nous voir ? Celui des matchs amicaux qui marque ou celui des matchs officiels qui n’a toujours pas scoré ?

Un dernier coup-franc pour Ben Saada (41ème), et une petite minute de temps additionnel et l’arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires.

Nous avons assisté à une mi-temps dominée de la tête et des épaules par nos joueurs sans malheureusement qu’ils ne parviennent à ouvrir le score. Martin n’a pas eu un seul arrêt à effectuer… Ah si ce penalty oublié…

Avant que ne débute la deuxième mi-temps, Tutu est ressorti des vestiaires et peaufine son échauffement…

Nos Bleus repartent sur le même rythme et dès la 47ème suite à un centre de Tutu la frappe de Diongue frôle le poteau de Mendes.

A la 48ème après un corner bastiais, il faut une belle intervention de Le Cardinal dans sa surface pour contrer Niang qui filait au but.

51ème et nouveau centre de Tutu. Cette fois c’est Kherbache qui est à la conclusion mais sa reprise termine dans les bras de Mendes.

Corner de Salis cette fois, Bocognano prolonge de la tête pour Le Cardinal qui pivote et frappe… sur le gardien ! (52ème)

St Quentin tente sur de timides contre-attaque mais Martin sans trop de problème s’interpose à la 54ème.

Comme en première mi-temps les corners et les coups-francs se succèdent pour nos Bleus, mais le succès n’est pas au rendez-vous…

C’est sur une attaque placée que le Sporting va ouvrir la marque ! Ben Saada, omniprésent cet après-midi, décale Mesbah. Centre et reprise de la tête de Tutu qui ouvre son compteur personnel et délivre tout un stade qui scande son nom ! (57ème BASTIA 1 ST QUENTIN 0)

Rougeot cède sa place à Touré à la 62ème à St Quentin.

Mesbah surpris de voir une frappe contrée de Kherbache lui revenir dans les pieds alors qu’il se trouve au point de penalty tergiverse et frappe sur le gardien ! (65ème)

Deux nouveaux changements pour St Quentin à la 70ème avec les entrées de Cambrone et Nguessan en lieu et place de Cetiner et Sy.

A la 72ème grosse obstruction sur Ben Saada qui s’écroule à l’entrée de la surface. « Jouez » dit l’arbitre avant d’obliger Ben Saada, qui saigne du nez suite au coup reçu, à quitter le terrain. Cohérence…

74ème et nouveau carton jaune pour St Quentin (Touré) qui jusqu’à cette rencontre n’en avait que peu reçu. Vous avez dit « dépassés » ?

Il faut attendre la ½ heure de jeu pour voir une frappe, largement au dessus, des visiteurs en cette deuxième mi-temps.

Et un carton jaune supplémentaire, cette fois pour Cambrone, à la 80ème.

Bastia mène au score, mais ne parvient pas à « tuer » le match. Chaque opportunité de St Quentin fait passer un frisson dans les travées d’Armand Cesari. La victoire est si proche…

Nguessan s’essaie sur une frappe sans trop de conviction à la 84ème et Salis est averti à son tour à la 86ème.

Mathieu Chabert casse le rythme en faisant entrer Guibert à la place de Kherbache à la 87ème.

Trois minutes de temps additionnel sont annoncées et Ben Saada, le malchanceux, trouve une nouvelle fois le poteau à la 90ème !

Le score n’évoluera pas et le Sporting remporte une victoire essentielle dans sa course-poursuite du leader.

Si la victoire est obtenue par la plus petite des marges elle ne souffre d’aucune contestation tant nos joueurs ont dominé mes débats. S’ils avaient été présents durant 60 minutes le week-end dernier cette fois-ci ils ont répondu présents 90 minutes durant. Il n’y a qu’à comptabiliser le nombre de ballons touché par Martin…

Cette rencontre, match charnière qu’il ne fallait pas perdre, nos joueurs l’ont gagnée et se retrouvent aujourd’hui à deux points derrière Sedan. Si l’on pense aux points perdus à Lens (penalty oublié) et à St Maur (à 9 contre 11) le parcours de nos Bleus n’est pas loin de celui de Sedan pourtant qualifié d’exceptionnel… Encore deux rencontres avant LE rendez-vous de mi-février…

Mathieu Chabert qui se dit satisfait qualitativement et quantativement a cependant laissé entendre qu’il se donnait la possibilité de recruter un voir deux joueurs d’ici le 31 janvier… Encore quelques jours de patience…

Martin-Schur-Bocognano-Le Cardinal-Salis-Diongue-Moretti-Mesbah-Etshimi (Tutu 40ème) -Ben Saada-Kherbache (Guibert 87ème).

FORZA BASTIA! 

SHARE

2 commentaires

  1. Bon, je n’ai pu suivre le match, mais très satisfait au vu du comportement de l’équipe d’après cet article et le résumé vidéo. Content pour Tutu, en espérant que ce soit pour lui le déclic. Sedan doit commencer à se poser des questions et la pression sera pour eux…même si le statut du Sporting impose une obligation de résultats.
    Bon week-end !

  2. L’essentiel a été fait, il va falloir garder ce cap et affronter les matchs avec rigueur et humilité.
    Rien n’est encore fait.

Laissez votre commentaire