Villefranche SJBFC – SC Bastia : Freinés…

Stade champêtre s’il en est, mais avec une surface de jeu qui semble peu propice au football…

Pas de surprise dans l’équipe de départ concocté par Stéphane Rossi avec Guibert qui retrouve sa place dans l’axe aux côtés de Bocognano. Cioni à droite, Salis à gauche complète la défense devant Martin dans les buts. Coulibaly un peu plus haut derrière une ligne où nous retrouvons Vincent, Moretti, Poggi et Haguy au milieu et Santelli en pointe complète le groupe le « 11 ».

Bastia va jouer en blanc, Villefranche qui engage en violet.

Si lors du match « aller » Mesbah avait ouvert la marque dès la 2ème minute, aujourd’hui la première frappe bastiaise intervient à la 4ème, mais elle n’est pas cadrée. Il faut attendre la dixième minute et suite à un coup-franc à 40m près de la ligne de touche pour assister à la deuxième occasion bastiaise. Salis frappe le coup-franc pour Santelli dans la surface. Ce dernier contrôle, pivote mais frappe à côté des buts.

Une frappe de Vincent plein axe à la limite des 16m50 est déviée en corner. Poggi le frappe mais la reprise de la tête de Bocognano est sauvée sur la ligne par un défenseur ! (16ème). Deux minutes plus tard une nouvelle balle est sauvée sur la ligne par Blois le portier local!

Bastia pousse mais en deux occasions (21 et 22èmes) c’est la panique dans notre surface de réparation. Le ballon est chaque fois difficilement dégagé.

A la 24ème par ces grandes canicules ( !) l’arbitre siffle une pause fraîcheur….

A la 35ème le gardien local sort de sa surface pour dégager le ballon de la tête. La balle revient sur Coulibaly qui frappe de loin mais n’attrape pas le cadre.

Le premier carton jaune de la partie est pour Tavarés-Fernandes. Le coup-franc obtenue est frappé par Poggi, mais la reprise de Moretti n’est pas cadrée. (37ème)

Alors que les azuréens s’étaient procurés une belle opportunité, là aussi non cadrée (40ème), Cioni ouvre pour Santelli dans le dos de la défense. Malheureusement Tavares dégage in-extremis. (45ème)

Un dernier coup-franc pour Villefranche qui ne trouve que le mur, et l’arbitre siffle la mi-temps après trois minutes de temps additionnel.

Les mêmes 22 joueurs reprennent la deuxième période, mais Cioni est d’entrée contraint de sortir sur blessure. Akanni entre et se positionne sur le flanc droit de la défense. (46ème)

Bien placé dans l’axe Poggi tergiverse au lieu de frapper et manque son décalage vers Santelli. (51ème) Dans la foulée les locaux obtiennent un coup-franc qui se transforme en corner. Joué à deux il ne donne rien. La contre-attaque est mal exploitée par nos Bleus… (53ème)

Premier changement pour Villefranche à la 58ème (Jemaguer à la place d’Astier)

Suite à une remise en touche Salis donne le ballon à Haguy qui centre. Tête au dessus de Santelli. (61ème) Trois minutes plus tard Stéphane Rossi effectue son deuxième changement. Poggi cède sa place à Mesbah. (64ème)

Une mésentente entre Vincent et Mesbah à la 70ème nous prive d’une belle opportunité à l’entrée de la surface. A l’image de quelques gestes de dépit remarqués ça el là, nos Bleus n’arrivent pas à se trouver dans de bonnes conditions aujourd’hui.  

Double changements à la 76ème. Côté bastiais Kifoueti entre à la place d’Haguy, pour Villefranche c’est le 15 qui entre.

Nouvelle tête au dessus de Santelli suite à un corner botté par Salis à la 83ème. Décidément…

Carton jaune pour Ben Abdallah à la 88ème et coup-franc pour Salis près du poteau de corner. Faute sur le gardien sur sa ligne de but, et coup-franc tiré depuis sa ligne des 16m50…

Comme en première mi-temps trois minutes de temps additionnel sont annoncées. Nous en retiendrons juste un dernier changement (le 14 pour le 10) et un nouvel avertissement pour les locaux (Pastor).

Le dernier coup-franc depuis la ligne médiane tiré par Coulibaly ne donnera rien, et l’arbitre siffle la fin de la partie sur ce triste 0-0.

Un match sans que nos joueurs marquent, il faut remonter au 8 septembre dernier et cette défaite à Aubagne pour en trouver un… Un sacré bail ! Et dire que l’an passé notre équipe faite de bric et de broc s’était imposée ici même sur le score de 0-1…

Alors certes si en première mi-temps deux balles n’avaient pas été sauvées sur la ligne le match aurait été différent, mais après les deux dernières prestations d’un niveau moyen, ce résultat nul « fait tâche ».

Face à une équipe craintive à l’entame de la rencontre, il suffisait d’entendre les paroles du coach local sur le bord de la touche, nous n’avons jamais su développer un jeu précis et rapide afin de prendre en défaut des joueurs aux abois.

Si l’accession n’est nullement remise en cause d’autant que dans le même temps Côte Bleue a été tenu en échec à Bastelicaccia, si nos joueurs ne veulent pas finir la saison devant des tribunes vides, il leur faudra proposer autre chose à un public exigeant.

Martin-Carlotti-Cioni (Akanni 46ème)-Bocognano-Guibert-Salis-Coulibaly-Moretti-Poggi (Mesbah 64ème)-Vincent-Haguy (Kifoueti76ème)-Santelli.

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.