SC Bastia – Bastelicaccia : Service minimum…

Une nouvelle fois c’est un stade Armand Cesari qui sonne bien creux par rapport à ce que nous avons pu connaître, même à ce niveau de compétition, qui accueille ce SC Bastia- FC Bastelicaccia. De mémoire il y avait bien plus de monde lors du match « aller » disputé à Ange Casanova. Pourtant sevrés de rencontre de championnat les accaniti ne sont de moins en moins nombreux pour pousser l’équipe vers l’objectif N2…

Cioni et Genest aptes sont titularisés à l’entame de cette rencontre qui peut voir nos Bleus reprendre 10 points d’avance sur Côte Bleue. Le  « 11 » de départ est ainsi composé : Martin, Cioni, Bocognano, Coulibaly, Salis, Genest, Moretti, Vincent, Schur, Santelli, Haguy.

Les joueurs de Bastelicaccia vont évoluer en rouge, nos Bleus donnent le coup d’envoi dos à la Ouest.

Il ne faut pas attendre longtemps pour assister à la première frappe de la rencontre. Elle est signée Genest de 25 m environ au terme d’un beau mouvement collectif mais termine dans les bras de Graziani le portier visiteur. Le premier corner est aussi bastiais, mais il ne donne rien.

Trois minutes plus tard Vincent déborde et adresse un centre que Moretti reprend. Malheureusement le ballon passe au ras du poteau, mais à l’extérieur.

C’est dans un stade sans aucune ambiance que les joueurs évoluent…

Une reprise de la tête de Santelli non cadrée suite un centre de Cioni (10ème), une frappe lointaine de Vincent non cadrée elle aussi (13ème) et intervient la première grosse frayeur côté bastiais lorsque Alessandri qui vient d’éliminer Bocognano et Coulibaly trouve le poteau des buts de Martin ! (14ème).

Nos joueurs ont certes la possession du ballon, mais les hommes de Luciani se montrent percutants en contre attaque. Le manque de rythme côté bastiais saute aux yeux en ce début de rencontre.

Ce sont pourtant nos Bleus qui vont trouver la faille à la 27ème minute suite à un « festival » de Vincent dans la surface de Bastelicaccia. Eliminant plusieurs joueurs il adresse un centre en retrait millimétré vers Moretti démarqué au point de penalty ! (27ème BASTIA 1 BASTELICACCIA 0)

Ce but libère nos Bleus qui enchaînent les corners (31, 32 et 33èmes) avant que Graziani ne vienne capter une reprise de la tête de Santelli suite à un centre de Schur. (35ème)

C’est Haguy qui va creuser l’écart à la 40ème en expédiant sous la transversale une frappe de mule ! Dans la minute précédente, son centre-tir avait été sauvé sur la ligne ! Juste avant la pause le break est fait. (40ème BASTIA 2 BASTELICACCIA 0). Et pourtant…

Pourtant suite à une nouvelle contre-attaque Moracchini adresse une frappe que Martin dévie sur son poteau avant que le ballon ne sorte en corner. Le corner tiré par Baraglioli ne donnera rien. (42ème)

La minute de temps additionnel ne changera rien au score.

Nos Bleus ont dans l’ensemble la possession du ballon, mais s’exposent aux contre-attaques de Bastelicaccia qui aurait pu mener au score…

Il n’y a pas de changement de joueur à la reprise, et au terme d’une belle action collective nos Bleus obtiennent un corner qui ne donnera rien (47ème). Nouvelle belle combinaison bastiaise qui se termine par une frappe de Santelli sur Graziani à la 49ème.

Alors que Luciani vient d’opérer son premier changement, Novais Vieira entrant à la place d’Orlandazzi, la reprise de la tête de Moracchini ne trouve pas le cadre. (54ème)

Salis « se fait couper en deux » à la 57ème sans que l’arbitre ne donne, au minimum, un carton jaune à Scarpelli auteur de la faute. Le coup-franc ne donne rien.

A la 63ème c’est au tour de Stéphane Rossi d’effectuer son premier changement. A cours de compétition Cioni cède sa place à Poggi. Schur recule d’un cran. 

Frappe de 35m de Genest dans les bras du gardien à la 64ème, coup-franc de Bastelicaccia à la 65ème qui ne donne rien, et nouveaux changements chez les « Rouge » : Fieschi entre, Baraglioli sort (66ème), puis Uras succède à Baquet à la 69ème.

Belle entrée de Fieschi qui écope du premier carton jaune à la 69ème

Seuls les changements sont à noter dans cette deuxième période où le rythme pas très élevé de la première est encore tombé… A un gros ¼ d’heure de la fin de la rencontre Haguy cède sa place à Kifoueti. (72ème).

Kifoueti se montre plus à son avantage que Fieschi en adressant un ballon à Vincent à l’entrée de la surface. La frappe enroulée passe juste au dessus des buts de Graziani. (77ème)

Dernier changement côté Bastiais avec l’entrée en jeu de Roncaglia à la place de Genest auteur d’un bon retour à la compétition après ses 20 petites minutes du week-end dernier. (80ème)

Un ultime débordement, et une troisième frappe sur le poteau pour Bastelicaccia clôtureront cette rencontre…

3 points obtenus sur cette rencontre, de nouveau 10 d’avance sur Côte Bleue, l’objectif du jour est rempli. Reste la manière dont ces trois points ont été obtenus, et là, le coach la reconnu en conférence de presse après la rencontre, le compte n’y est pas. Manque de rythme, manque d’intensité, les mêmes maux que le week-end dernier face au FC Balagne. Il faut toutefois reconnaître qu’après les mois de janvier et février où nos joueurs enchaînaient les matchs, le calendrier depuis la rencontre face à Cannes « ne ressemble à rien » ! Un match toutes les trois semaines, ce n’est pas le mieux…

Il va quand même falloir se remettre « dans le bain » car le week-end prochain se profile une rencontre très importante face au 5ème Villefranche quand dans le même temps Côte Bleue jouera à Bastelicaccia. Faisons confiance à Stéphane Rossi et à son staff pour que cette 21ème journée soit un pas de plus vers l’accession.

 Martin, Cioni (Poggi 63ème), Bocognano, Coulibaly, Salis, Genest (Roncaglia 80ème), Vincent, Moretti, Schur, Haguy (Kifoueti 72ème), Santelli

FORZA BASTIA !

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.