INOFFENSIFS !

INOFFENSIFS !

1015
2

Un déplacement de plus pour le groupe, et une nouvelle défaite à son actif, aucune victoire depuis la 17ème journée et les 3 points pris en terre bretonne à Rennes.
Qu’on se réjouisse, nos Bleus ont marqué un but par l’intermédiaire de Cioni, bon ok c’est en CSC, mais ne voyons pas que le négatif, en effet Bastia a retrouvé le chemin des filets, et nous sommes toujours officiellement en Ligue 1 alors que voulez vous de plus…
Mais avant ce but à la 46′ il y aura eu une première période, et quelle triste premier acte, si Metz a bien mieux débuté que les joueurs insulaires le niveau des 2 équipes était
plutôt pathétique, comme un signe de plus que notre niveau est peut être celui de la ligue2, la ligue nous a t elle préparé à notre saison prochaine avec ce match un vendredi ?
Pour le deuxième acte tout ira donc très vite, ce but « gag » dès la 46′.
On notera que Keïta entré en jeu à la 58′ aura été bien plus intéressant dans le jeu que Cioni, que ce soit défensivement comme offensivement, tout comme Ngando qui remplaça un Nangis toujours aussi pathétique, mais encore une fois aligné à notre grande surprise.
La seule frayeur pour les Messins aura été le coup franc de Marange, c’est dire à quel point nos joueurs auront été dangereux…
Palme d’or à Saint Maximin pour son sens du dribble et du crochet inutile, sa capacité à ne jamais donner un ballon et son sens du replacement aussi développé que le sens de la gestion de nos dirigeants préférés.
Un Raspentino qui malgré son manque de jus aura tout de même pressé et offert quelques décalages qui avec un saint Maximin qui aurait lâché son ballon auraient peut être pu être intéressants, mais tout de même loin d’être l’attaquant tant espéré pour nous sauver…
Voyons aussi un autre bon côté, nous finissons ce match à 11, l’arbitrage a été bon. Leca encore excellent, il ne peut rien sur le but, Coulibaly pas mauvais, Oniangué on cherche encore à l’heure actuel quel a été son poste sur ce match, une défense centrale qui pour une fois n’aura pas été aux fraises.
Bref, la route de l’enfer nous est toute dégagée et nous fonçons à toute berzingue, la question est serons nous ridicule au point de ne pas gagner un seul match retour ?
Comment espérer dans ces conditions remporter un match en ne cadrant aucun tir ? Didillon le portier Messin aurait pu aller au cinéma, tant les Bastiais étaient inoffensifs !
Seul l’avenir nous le dira, en attendant le groupe continuera de se déplacer comme il l’a toujours fait, mais bon, sans déconner, messieurs les dirigeants, quand comptez vous partir ?
Quel gâchis depuis des années, que d’erreurs plus grosses les unes que les autres, allez vous attendre que Furiani soit totalement désert ? Le prochain match s’annonce palpitant …

FORZA BASTIA !!!

SHARE

2 commentaires

  1. Le fait est là, on ne peut le nier, nous n’avons pas les moyens de prétendre à mieux, nous sommes à notre place.
    Les Lorrains étaient loin d’être conquérants, l’équipe du début de saison aurait probablement ramener quelque chose. Le but que nous prenons est à l’image de notre saison, désopilante, atterrante.
    Avons nous l’espoir de nous maintenir, je ne le crois pas. Néanmoins, les défaites de Nancy et Dijon peuvent apparaitre comme une bien maigre compensation …
    On se rattache à ce qu’on peut, et à Sainte Rita …

  2. Il faut croire au miracle malgré le jeux inofensif de notre équipe. Tentons de nous sauver . 3 points seulements…
    Apres on verra l avenir avec une autre équipe

Laissez votre commentaire