Les Merlus prennent l’eau!

Les Merlus prennent l’eau!

893
0

Les Merlus prennent l’eau!

Le « peuple bleu » en rêvait. Frédéric Hantz l’a fait ! Certes la suspension de Diakité et le retour de Squillaci ne laissait guère de doutes sur la composition de la défense, mais le fait est là. Quel club peut s’enorgueillir d’aligner autant de « régionaux », 6 titulaires et 1 remplaçant sur la feuille de match ? Aucun et pourtant si les clubs Corses pouvaient disparaître cela ne serait pas pour déplaire à certains…

La pluie a retenue du monde à la maison (12373 spectateurs) ce qui nous permet de confirmer que les sièges sont bien bleus ! La pelouse elle, est bien verte et il devrait être agréable d’évoluer dessus. Ce sont Landreau, Cioni, Squillaci, Modesto, Palmieri, Cahuzac, Romaric, Krasic, Boudebouz, Khazri et Bruno les titulaires côté bastiais qui auront ce plaisir. Diallo blessé est absent chez les Merlus qui comptent néanmoins sur Aliadière qui lui retrouve les terrains après plusieurs semaines d’absence.

Après avoir pressé d’entrée les Lorientais, nos Bleus ne tardent pas à concrétiser. En effet dès la 6ème mn Boudebouz dans la surface profite d’une jolie déviation de Bruno pour tromper Audard d’une frappe du gauche (6ème Bastia 1 Lorient 0). Nos joueurs tentent d’enfoncer le clou et continuent de presser des Bretons à la peine. Au ¼ d’heure de jeu ces derniers entrent enfin dans le match et se montrent plus pressants. Ils obtiennent coup sur coup 2 corners et 1 coup-franc sans parvenir à concrétiser. Au superbe coup-franc de Khazri qui rate de peu la cible, Aboubakar répond par un face à face avec Landreau (21ème). C’est le genre d’opportunité qu’il ne faut pas laisser passer car dans la minute suivante le tir de Boudebouz qui vient d’heurter la transversale revient dans les pieds de Khazri. Au moment d’armer sa frappe Gassama le fauche et M. Buquet ne peut que désigner le point de penalty. Bruno et Khazri se dispute le ballon, mais c’est Khazri qui inscrit le but d’une « Panenka » (23ème Bastia 2 Lorient 0).

Alors que le Sporting a le match en main, la frappe sans réel danger de Coutadeur est malencontreusement contrée par Modesto. Le ballon s’élève et lobe Landreau avancé (32ème Bastia 2 Lorient 1).

Les Lorientais tentent par de longs ballons par-dessus la défense alors que les Bastiais posent d’avantage le jeu. Sur un centre de Khazri Bruno reprend le ballon de volée mais Audard intervient miraculeusement. Nous n’étions pas loin du troisième but avant la pause. Alors que nous sommes dans le temps additionnel un centre de Krasic est détourné du bras, dans la surface, par Ecuele-Monga sans que l’arbitre ne siffle penalty… Encore une petite minute et c’est la mi-temps.

Gassama auteur de la faute sur Khazri reste aux vestiaires. Il est remplacé par Baca pour la deuxième période.

Les Bretons reviennent avec d’autres intentions et jouent plus haut que lors des 45 premières minutes. Ils font ainsi illusions quelques temps avant que nos Bleus reprennent le jeu à leur compte. A la 53ème mn Khazri s’y reprend à trois fois pour tenter d’alourdir la note, mais Audard en deux parades puis Ecuelé-Manga sur sa ligne évitent le pire.

C’est grâce à une nouvelle passe décisive de Bruno que Krasic porte la marque à 3-1 à la 59ème mn. Un but tout en finesse du Serbe qui feinte le centre et pique le ballon au dessus d’Audard qui avait anticipé (59ème Bastia 3 Lorient 1).

C’est curieusement le moment que choisit Frédéric Hantz pour faire entrer Késéru à la place de Bruno.

Après les attaquants c’est au tour des gardiens de se mettre en valeur avec tout d’abord Audard qui remporte un nouveau duel contre Khazri, puis Landreau qui rattrape l’énorme bévue de Boudebouz en fermant parfaitement son angle et en détournant la frappe d’Aliadière !

A ¼ d’heure de la fin de la rencontre Krasic sort sous les ovations de Furiani. Il est remplacé par Ilan qui lui ne bénéficie pas d’un accueil très chaleureux…

Nouvelle série de corners pour Lorient à la 77ème mn toute aussi improductive que celle de la 1ère mi-temps. Nos joueurs sont plus efficaces dans cet exercice puisqu’à la 80ème celui tiré par Boudebouz est repris de la tête par Romaric qui catapulte le ballon dans la lucarne des buts d’Audard. Curieux cette « mode » de ne plus placer de joueurs aux poteaux… (80ème Bastia 4 Lorient 1).

Difficile soirées pour les Merlus et pour Azouni qui n’aura passé que 8mn sur le terrain après avoir reçu un carton rouge pour une charge sur le tibia de Palmieri contraint de sortir sur cette action.

Malgré sa supériorité numérique le Sporting ne joue pas les coups à fond, les deux équipes semblant se contenter de ce résultat.

Pour maintenir sa moyenne de 5 cartons par match, M. Buquet en inflige un à Lautoa à la 91ème mn. Ce sera le seul fait notable des 4mn de temps additionnel.

Le Sporting remporte une victoire nette qu’il est allé chercher dès l’entame de la rencontre : « Commencer face à Lorient comme nous avons terminé à St Etienne » avait annoncé Palmieri lors de la conférence de presse d’avant match. Nos joueurs l’ont fait.

Boudebouz et Krasic signent chacun le premier but en Bleu. Cela ne peut que leur faire du bien. Si Boudebouz à « juste » à s’acclimater à son nouvel environnement, Krasic doit lui encore travailler pour retrouver le niveau qui a fait de lui un grand d’Europe. Son but plein de métier montre que le talent est là. De leur côté Khazri et Romaric ont inscrit leur 2ème buts ce qui porte le total de l’équipe à 11 après 9 journées.

La trêve internationale va faire du bien aux organismes après cette série de 4 matchs en 14 jours. Elle devra également servir à rééquilibrer l’équipe dont le côté droit (Cioni-Krasic) n’a pas l’allant du gauche (Palmieri-Khazri). Nous ne rencontrerons pas à chaque journée une équipe en plein doute comme l’est actuellement Lorient. Rappelons que notre prochain adversaire sera le PSG au Parc…

 

FORZA BASTIA! CORSICA A VINCE!

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire