Un arbitrage à l’ouest!

Un arbitrage à l’ouest!

702
0

Un arbitrage à l’ouest!

 

C’est un « 11 » somme toute logique que Frédéric Hantz aligne face à Lorient compte tenu des présents et des absents. Nous retrouvons donc Bonnefoi, Angoula, Mary, Choplin, Harek, Sablé, Yatabaré, Thauvin, Khazri, Palmieri et Modeste avec pour mission d’enrailler la chute du Sporting que les trois défaites consécutives ont entraîné à la limite de la zone rouge.

Lorient a également des soucis d’effectif, mais chacun ses problèmes surtout si l’on connait les sommes dépensées par les Bretons sur le marché des transferts cet été afin de s’assurer, en autres, les services de Traoré, Giuly et Coignet.

Les premiers ballons ont tout juste roulé que M. Gautier l’arbitre de sinistre mémoire se rappelle au souvenir des Bastiais. C’est lui en effet qui avait exclu Sans et Harek en Coupe de la Ligue en octobre 2010 face à Auxerre. Quatre petites minutes de jeu et à la première escarmouche entre Khazri et Monnet-Paquet le jaune est déjà sorti à l’encontre des deux joueurs. Le ton est donné surtout si l’on sait que c’est Khazri qui vient de subir la faute… Cela n’entame en rien la détermination des Bleus qui poussent et sont justement récompensés à la 11ème minute avec le 6ème but de Modeste qui reprend victorieusement un centre de Palmieri. (11ème Bastia 1 Lorient 0).

La volonté et l’envie sont bastiaises. Modeste, joueur qui subit un nombre incalculable de fautes à chaque match, va être victime d’un coup tordu du corps arbitral, M. Gautier lui adressant un carton rouge dans la minute suivant son but. Emporté par son élan et son allant tacle un Lorientais sur la ligne médiane devant les bancs de touche. Un tacle qui méritait tout au plus un carton jaune mais qui vire au rouge ! Coup double pour le corbeau en jaune pour l’occasion qui prive le Sporting de son avant centre pour le restant de la rencontre (plus de 80mn) mais également pour le ¼ de final mercredi prochain face à Lille. En attendant le verdict de la commission de discipline… Beau travail, Moustache devrait être satisfait…

Les Bleus font face, mais Angoula commet une faute qui offre un coup-franc aux Merlus près du poteau de corner. Traoré le tire et Koné devance Choplin pour marquer de la tête. (31ème Bastia 1 Lorient 1). Nos Bastiais ont du cœur ce soir, et 4mn plus tard ils reprennent l’avantage grâce à Khazri à la conclusion d’une action volontaire qui, toutefois, vaudra une fracture du nez à Palmieri. (35ème Bastia 2 Lorient 1). Nos Bastiais tenteront de prendre le large avant la pause, mais sans succès.

Le jeu reprend avec les mêmes joueurs, mais avec des Bretons bien plus entreprenant qu’en première période. C’est un miracle s’ils n’égalisent pas à la 47ème à l’issue d’une belle parade de Bonnefoi suivie d’un gros cafouillage devant ses buts.

Les Bleus ne veulent pas perdre cette rencontre cruciale, et pour cela ils font preuve d’une énorme solidarité et se battent sur tous les ballons.

A la 70ème minute Palmieri est remplacé par Maoulida et un frisson d’angoisse traverse les accaniti, Maoulida n’étant pas réputé pour ses qualités de défenseur. Cette entrée décale Thauvin sur le côté gauche. Cependant s’il défend moins bien il sait se créer des opportunités et il n’est pas loin de lobé Audard à la 79ème bien lancé par un Yatabaré omniprésent.

Khazri « carbonisé » est remplacé par Keita à la 91ème. Sur son premier ballon le jeune du centre de formation trouve le poteau gauche du portier Breton qui était battu ! Les 2 minutes de temps additionnel sont déjà dépassées lorsque Bonnefoi dévie en corner un tir d’Aliadière. Le corner est joué, mais la défense bastiaise parvient à se dégager. Encore quelques longues secondes avant que l’arbitre ne siffle, enfin, la fin du match sur une victoire méritée de nos joueurs qui ont fait preuve ce soir d’une grosse solidarité, de beaucoup d’envie et de concentration dans les moments difficiles. Trois vertus indispensables dans la quête de points.

Ce qui a été fait ce soir avec cette équipe, où seuls Sablé et Maoulida pour les vingt dernières minutes  avaient déjà évolué par le passé en L1, devra être reproduit avec le retour de Rothen ou Marchal au sein du groupe. C’est la condition sine qua non pour retrouver le milieu de tableau et continuer l’apprentissage de la L1 avec moins de pression.

Maintenant place à la double confrontation face à Lille, et cela dès ce mercredi à Furiani.

 

UNITI VINCEREMU E FORZA BASTIA !

 

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire