Le match du rachat?

Le match du rachat?

802
0

Le match du rachat?

Après celle essuyée à domicile face à Valenciennes, la nouvelle défaite à Brest (3-0) a incontestablement laissée des traces dans un effectif qui n’était vraiment pas habitué à ce genre de situation depuis deux ans.

Ce lundi la première séance d’entraînement de la semaine a été l’occasion pour Frédéric Hantz de dresser un bilan sans complaisance à l’intention de ses joueurs. Un groupe touché moralement, mais pas abattu d’après lui.

Dans ces moments difficiles le Sporting aurait bien besoin de toutes ses forces vives. Malheureusement les blessures et les suspensions qui n’épargnent pas un effectif déjà réduit, s’accumulent à l’image du carton rouge reçu par Marque à Brest (2 matchs de suspension). Il rejoint Cahuzac dont l’absence pour le match de demain était déjà prévue (règles des 3 cartons jaunes). Ilan, Rothen, Marchal et Cioni sont quant à eux toujours indisponibles sur blessures. C’est tout ce que compte le Sporting comme joueurs expérimentés qui sera absent pour affronter Lorient.

Dès lors le coach attend beaucoup des (r)entrants, en premier lieu Mary dont la dernière apparition remonte au 1er septembre et le match face à Saint-Etienne (0-3). Il  devrait avec Choplin à ses côtés et la paire Angoula-Harek sur les ailes composer la défense bastiaise demain. C’est la défense que le Sporting alignait en National et en L2 ! Le fait d’avoir évolué ensembles à de nombreuses reprises sera-t-il un gage de solidité ? Nous le souhaitons évidemment.

Le milieu de terrain sera lui aussi bouleversé. Cahuzac et Rothen absents, qui accompagnera Sablé ? Yatabaré déjà appelé à onze reprises par le coach sera sûrement celui-là. Si la titularisation de Modeste ne fait guère de doute, qui seront les trois autres présents au coup d’envoi parmi les quatre potentiels : Palmieri, Khazri, Thauvin et Maoulida ? Mystère !

Quelle que soit l’équipe alignée pour cette rencontre et les suivantes il faut s’attendre à souffrir jusqu’à la trêve. La cause à des choix stratégiques et à un mercato il faut bien l’avouer loin d’être exceptionnel. Espérons que celui de cet hiver en rattrapera les imperfections.

Pour l’heure c’est la méthode Coué qui prédomine ! Un discours et des résultats de plus en plus difficiles à accepter pour bon nombre d’accaniti qui ne voient pas les actes correspondre aux paroles notamment avec un schéma de jeu pas aussi défensif qu’annoncé. A titre d’exemple le recul de Cahuzac en défense centrale après l’expulsion de Marque laisse songeur. Notre milieu de terrain déjà bien à la peine face aux Brestois s’en est retrouvé accentué alors qu’un défenseur central se trouvait sur le banc.

Remis en confiance grâce à leur victoire à domicile face à Lille (2-0) le week-end dernier, les Lorientais restaient sur une série de 3 défaites et 1 nul en 4 matchs et en ayant encaissés la bagatelle de 14 buts ! Quel visage présenteront-ils demain à Furiani ? Seront-ils convalescents, et dans ce cas pas de pitié, ou guéris, et dans ce cas pas de pitié non plus ! La victoire est impérative pour nos Bleus qui doivent stopper la lente mais réelle descente dans les profondeurs du classement.

C’est parmi ces 18 joueurs que Frédéric Hantz composera sont 11 de départ : Magno Macedo Novaes, Landry Bonnefoi, Gaël Angoula, Matthieu Sans, Jérémy Choplin, Maka Mary, Alexander Djiku, Féthi Harek, Sambou Yatabaré, Christophe Vincent, Abdoulaye Keita, Julian Palmieri , Wahbi Khazri, Florian Thauvin, Julien Sablé, Toifilou Maoulida, Gaëtan Varenne, Anthony Modeste.

 

UNITI VINCEREMU E FORZA BASTIA !

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire