CFA2 Racing 2 – Bastia 3

CFA2 Racing 2 – Bastia 3

1098
0

Un brin de fraîcheur!

L’équipe première du Sporting nous fait vibrer depuis deux saisons, mais cette équipe de CFA2 nous manquait il faut bien l’avouer. Cette fraicheur, ce jeu sans calcul et cette volonté de bien faire est sa marque de fabrique. Les joueurs changent, mais l’esprit reste le même.

Cette saison dans le groupe « parisien » c’est la promesse d’une quinzaine de matchs où nous verrons évoluer nos jeunes, et se maintenir en forme les pros dans l’attente d’un retour en L1.

Cette première journée est également celle des retrouvailles avec quelques têtes connues qui pour telles ou telles raisons n’ont pas été conservées par le Club. C’est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons rencontré Sarrazar qui évolue cette saison au Havre, N’Diaye au Paris FC et Julien Chevalier à Alfortville.

Pelouse bosselée et un peu haute, un peu de vent mais beaucoup de soleil telles sont les conditions de jeu. Une bonne chambrée, environ 150 spectateurs dont une dizaine de Turchini.

La première compo de la saison est la suivante :

Vincensini dans les buts, Djiku, Njoh Eboa, Vanucci, Guillaume en défense, Llambrich, Correa, Vincent, Moizini, André au milieu et Varenne en pointe. L’équipe évolue en 4-3-2-1.

Côté Racing nous retrouvons Price Jolibois qui est passé par le Sporting sans jamais vraiment percer.

5ème mn un corner pour nos Bleus est bien maîtrisé par le gardien parisien.

6ème  c’est Vincensini qui doit intervenir au poing pour éloigner le danger.

7ème Suite à une mauvaise relance de Vincensini les Racingmen contre-attaque mais tirent à côté.

12ème Belle action bastiaise, le ballon circule bien mais le tir de Moizini est contré.

14ème André dans la surface reprend du plat du pied un ballon qui finit sa course au fond des filets de Lucas le gardien local. (14ème Racing 0 Bastia 1)

23ème Un coup-franc parisien à 35m des buts est contré par la défense bastiaise.

25ème Festival de Moizini sur son côté gauche. Le tir contré finit en corner.

32ème Contre-attaque bastiaise, mais André seul dans la surface tire sur le gardien.

35ème Bien que la chaleur n’ait rien de caniculaire, le jeu est arrêté afin que les joueurs se désaltèrent.

39ème Tir de Vincent, à côté.

43ème Super mouvement à 3. LLambrich déborde, transmet à Moizini qui dévie pour Varenne. Ce dernier est contré sur la ligne !

45ème Enorme occasion des Parisiens dans la surface des Bastiais qui réussissent à dégager le ballon in extrémis.

La pause est sifflée sur cet avantage de nos jeunes.

De retour des vestiaires, les Racingmen poussent pour revenir au score le plus rapidement possible.

46ème corner parisien qui ne donne rien.

50ème Enorme occasion parisienne. A 6m des buts de Vincensini, l’attaquant parisien rate le ballon !

52ème Belle combinaison bastiaise à 3 avec André, Corréa et Moizini, mais sans pouvoir conclure.

58ème Une offrande de Moizini et Varenne double la mise de la tête pour le Sporting. (58ème Racing 0 Bastia 2)

A ce moment du match, il ne fait aucun doute que nos Bleus vont remporter une victoire tranquille. Et pourtant…

60ème Action pleine axe dans la surface bastiaise. Le ballon arrive côté droit, et est immédiatement centré au 2ème poteau. Reprise et but pour le Racing. (60ème Racing 1 Bastia 2)

62ème Exactement la même action pour le même résultat ! (62ème Racing 2 Bastia 2).

Tout est à refaire alors que nos jeunes avaient le match en main. La seule différence, c’est que les Parisiens se sont mis à jouer à terre au lieu de balancer de grands ballons en avant que la charnière centrale n’avait aucun mal à récupérer.

64ème Le doute ne sera pas resté longtemps dans les têtes bastiaises. Varenne sur un centre de Corréa inscrit le 3ème but bastiais. (64ème Racing 2 Bastia 3)

65ème Les parisiens tentent leur chance de loin avec 2 tirs qui passent largement à côté des buts de Vincensini.

69ème Entrée Achilli à la place de Corréa

73ème Belle tête d’André de peu à côté.

74ème Une attaque des parisiens est enrayée, et les Bastiais partent en contre. Le tir de Moizini est contré.

75ème Un coup-franc direct de Vincent rase le poteau de Lucas.

79ème Les Bastiais font courir les Parisiens grâce à un jeu à terre précis et rapide. On dirait le Barca ! En moins rapide toutefois !

81 Un tir contré de Varenne est repris pat André face au but. Son ballon file au dessus des buts !

85ème André est remplacé par Aankour

88ème Tacle sévère de Jolibois sur Moizini qui se relève.

89ème Les Parisiens jettent leurs dernières forces. Seul dans la surface un attaquant tente une tête retournée, mais rate le ballon. Gros ouf de soulagement.

90ème  Un contre d’Achilli ne donne rien de concret.

Nous sommes dans les arrêts de jeu lorsque les parisiens bénéficient d’un corner. Sur sa sortie, Vincensini est poussé, et l’arbitre siffle faute.

Les dernières secondes ne changent rien au résultat final, et nos jeunes Bleus remportent difficilement une victoire qui leur tendait les bras.

Dans cette équipe nous avons particulièrement aimé la solidité de la charnière centrale malgré les 2 buts encaissés, la clairvoyance de LLambrich, et le remarquable état d’esprit de Moizini.

Malgré tout, la présence de Vincent ou de Vanucci à ce niveau nous interpelle. L’intérêt du Club ne serait-il pas de les prêter à des clubs d’un niveau supérieur au CFA2 afin qu’ils puissent s’aguerrir pour franchir un cap les rapprochant de la L1 ? Les exemples sont nombreux qui montrent les avantages de telles opérations. Nous citerons quelques cas bien connus du côté de Bastia de joueurs revenus au bercail après un temps passé loin du Sporting : Camadini, Cioni, Palmieri.

Prochain RDV de l’équipe à Furiani contre Rouen le week-end prochain et le 8 septembre prochain à Ste Geneviève des Bois à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris. N’hésitez pas à venir les voir et à les encourager.  

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire