CFA 2 : Dreux / SC Bastia

CFA 2 : Dreux / SC Bastia

899
0

10ème journée de championnat de CFA 2

Adversaire: FC DROUAIS
Date: 14 Novembre 2009
Lieu: DREUX
Score: 2-1 (Barthélémy)
Température: +10 (temps pluvieux)

C’est sous une pluie battante et avec le vent dans le dos que les bastiais commencent le match. La composition d’équipe est proche de celle de Poissy avec cependant une charnière centrale expérimentale :

Goda
Perrot – Vanucci – Camara – Chevalier
M’Bango – Kambou
Barthélémy – Anziani
Chaintreuil – M’Bida


Remplaçants : A. N’Daye – Maltese – Moizini

Le début de match est plaisant et les locaux ouvrent le score sur un penalty suite à un contact de Vanucci avec son adversaire dans les 18 mètres. La sanction tombe car Goda est pris à contre-pied face à un adversaire qui n’en demandait pas tant après avoir perdu 4 matchs de suite. (1-0)
Mais Bastia fait mieux que résister et revient très vite au score suite à un bon coup franc d’Anziani repris de la tête par Vanucci et que Barthélémy parvient à faire rentrer dans un trou de souris derrière le ligne de but drouaise.(1-1)Les visiteurs ont de nouvelles occasions et le gardien local réussit de beaux arrêts et voit passer avec beaucoup de chance une reprise de volée de Chaintreuil dans les nuages alors qu’il y avait le feu dans sa défense.Bastia est dangereux sur coup-francs qui sont tous bien tirés par Anziani au cours de cette première mi-temps (ce ne sera moins le cas en seconde mi-temps).
Le score de parité 1-1 à la mi-temps est prometteur même si on sent dans l’attaque bastiaise une vraie difficulté à faire la différence en un contre un. La défense bleue n’est pas très solide car le marquage de Vanucci est assez lâche face à son adversaire, et Camara ne rayonne pas à ce poste inhabituel pour lui.

La seconde mi-temps voit l’entrée immédiate de Moizini en lieu et place d’Hervé Kambou dont le coach bastiais n’a pas apprécié la première mi-temps
Le milieu de terrain bastiais est donc constitué de :
M’Bango – Anziani
Moizini – Barthélémy

Moizini semble avoir du jus mais au final, il ne parviendra jamais à faire la différence. En effet, Bastia encaisse un second but particulièrement bête : sur un long ballon aérien des locaux Vanucci et Goda se parlent et le seul joueur qui intervient sur le ballon est un attaquant adverse qui se trouve à point nommé pour convertir l’offrande bastiaise…(2-1)
Ce but fait très mal si mal que les bastiais ne s’en relèveront pas et passeront la seconde mi-temps à piétiner sans souffle ni allant au grand dam de leur entraîneur.
Etonnants Bastiais, capables de l’emporter sur le terrain du leader invaincu Calais, ou de ramener les points du nul face à son dauphin Poissy mais incapables de ramener des points de leur déplacement chez le dernier de la poule.Plus grave, leurs deux défaites consécutives les forcent à prendre les 4 points lors de la prochaine réception de Wasquehal le 28/11 prochain avant de se déplacer à St Omer.
L’attaque bastiaise piétine et le duo de buteurs de l’an passé en moins de 19 ans, Chaintreuil et M’Bida ne pèse respectivement que deux et zéro but…
Dreux s’est donné un bon bol d’air face à une formation bastiaise sérieuse mais empruntée dans ses offensives.

Les joueurs :
Barthélémy a inscrit un but très adroit mais n’a pas suffisamment pesé dans le jeu. Anziani s’est éteint malgré de bons coups de pieds arrêtés en première mi-temps et de belles percées balle au pied. M’Bango fut solide à la récupération avec une belle technique (quoique son jeu soit souvent latéral). Kambou fut moins en vue d’où son remplacement par Moizini.
Devant le duo Chaintreuil-M’Bida n’a pas suffisamment pesé sur la défense adverse malgré de louables efforts. Derrière Vanucci fut le héros malgré lui de la soirée mais à mon sens, le second but n’est pas pour lui. Perrot fut présent dans son couloir surtout défensivement. Chevalier a bien défendu mais tout comme Perrot, il n’a pas pesé suffisamment en phase offensive.
Une bonne mi-temps de Goda avec quelques magnifiques parades puis à l’image de l’équipe son assurance s’est lézardée. Camara a fait un match correct à un tout nouveau poste pour lui.
Maltese a effectué une bonne rentrée en lieu et place de Vanucci.
Plus que jamais, nos jeunes joueurs méritent soutien et respect

————————————————————————————————————————

Lu sur le site du FC Drouais


CFA2 Dreux 2 Bastia 1
(date de publication le 15 Novembre à 11h48)

Il est 19h48 au stade du Vieux Pré, coup de sifflet final, c’est le bonheur absolu dans le camp Drouais, ça y est enfin la victoire nous sourit.
Pas moins d’une heure et demi d’un engagement sans compter de tous les joueurs bleus face à une belle équipe de Bastia, avec son lot de « pro », des Bastiais qui nous ont mis en danger à chaque coup de pied arrêté, mais aussi dans le jeu auquel ils ont participé dans l’espoir non dissimulé de ramener le maximum de points.

Faits de jeu :
7ème minute, Nicolas Prévost prolonge un ballon de la tête vers Nabil Mérabti qui est déséquilibré dans la surface. Pénalty transformé par le phénoménal Nabil Mérabti qui fête son retour en équipe 1 en ouvrant le score ( A tous ceux qui se disent « mais quand va t il s’arrêter », je répondrais, « le plus tard possible »).

Attention aux 5 minutes qui suivent un but, elles sont souvent le fait de déconcentration coupable, et là aussi ce fut le cas.
12ème minute, Serisay Barthélémy reprend un centre venu de la droite, 1 à 1, tout est à refaire.
Dès lors, c’est un match très physique auquel se livrent les 2 équipes, les occasions ne sont pas légion, mais la bataille en milieu est à la fois exemplaire d’engagement et de respect des lois du jeu. Les 2 formations se rendent coup pour coup, sans pour autant en donner.

Au retour des vestiaires, les Durocasses semblent appuyer un peu plus fort sur les visiteurs.
57ème minute, Julien Taillandier, ce soir au four et au moulin, déboule sur la droite et adresse un centre parfait repris de la tête victorieusement par Nicolas Prévost, ce qui permet à ce dernier d’ouvrir son compteur but au stade du Vieux Pré et de donner l’avantage final au F.C. DROUAIS, 2 buts à 1.
Patrice Colas dira en fin de partie, « Cette victoire nous fait d’autant plus plaisir, qu’elle est acquise dans l’effort, la volonté et l’abnégation, face à une très très belle équipe de Bastia, c’est certainement la plus belle formation qu’on ait vue depuis le début de la saison ».

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire