Interview de Yannick Cahuzac

Interview de Yannick Cahuzac

1715
0

YANNICK CAHUZAC

Nous avons rencontré Yannick lors d’un très bref passage à Paris. Une bonne occasion, hélas trop courte, pour bavarder avec lui.

Turchini75 :Que penses-tu de la situation sportive actuelle du Sporting ?
Yannick Cahuzac : C’est difficile à vivre. Nous, les joueurs, nous sommes bien conscients des problèmes. Nous en discutons entres nous, nous essayons de corriger les erreurs, mais en fin de compte, match après match c’est le même constat.

T75 : Que manque t-il pour que la roue tourne enfin dans le bon sens ?
YC : Nous payons toujours « cash » nos erreurs ; ce n’est pourtant pas la bonne volonté qui manque. Tout le monde est concerné, tout le monde a envie de sortir le Club de ce mauvais pas.

T75 : Revenons un peu sur le match à Angers et ses deux visages. La première mi-temps…
YC : Nous avions prévu de faire circuler le ballon pour les « balader » sur le terrain et placer quelques banderilles. Ils ont bien quadrillé le terrain nous empêchant de poser le jeu, et ont été très agressifs sous l’œil complaisant de l’arbitre (ndlr PY André et Khazri blessés)

T75 : Et le premier quart d’heure de la deuxième mi-temps…
YC : Le coach nous a bien « recadré » à la mi-temps. Nous sommes bien mieux repartis, avec plusieurs bonnes situations, mais M. Cédric COTREL n’était pas dans un grand soir…

T75 : Un joueur comme Isabey aurait-il apporté à l’équipe ?
YC : Bien sûr ! C’est un très bon joueur, bien dans le style de jeu du Sporting. Cela aurait été un plus indéniable.
Espérons que l’équipe soit renforcée, car pour le moment entre les blessures et les suspensions c’est vraiment difficile.

T75 : Justement ton expulsion :
YC : Je n’avais commis que deux petites fautes depuis l’entame du match. Sur un accrochage qui ne valait même pas un coup-franc, l’arbitre me sort un carton jaune! Je l’applaudis parce que je trouve sa décision vraiment disproportionnée. Il me sort le rouge! Je n’avais certes, pas à le faire c’est sûr, mais comment résister devant tant d’injustice et de mépris ?

T75 : C’est la première fois que tu viens défendre ta cause devant la commission de discipline …
YC : Après avoir lu le rapport de l’arbitre et du délégué du match, je ne pouvais pas rester sans rien faire, sans rien dire. Le rapport de l’arbitre était rempli de mensonge, il m’accusait même de l’avoir tutoyé, de l’avoir insulté. Le délégué lui, affirmait qu’il m’avait écarté car j’allais frappé l’arbitre ! Vraiment, du grand n’importe quoi.
Devant la commission, j’ai expliqué pourquoi j’étais présent. J’assume mon geste, mais il était hors de question que je laisse le moindre doute sur les propos tenus.
Même si la sanction est lourde (1 match ferme et 2 avec sursis) je pense que les membres de la commission m’ont cru.

T75 : 10 matchs sans carton jaune cela va être dur…
YC : (Sourires…)

T75 : La tribune Lorenzi qui brûle ?
YC : Cela n’a aucun sens. Franchement, comme beaucoup d’autres, je ne comprends pas.

T75 : Certains ont fait le rapprochement avec la défaite la veille à Angers…
YC : J’espère que cela n’a aucun rapport. Si nous en étions arrivés là, cela serait vraiment grave.

Merci Yannick pour ta gentillesse et ta simplicité.

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire