Ajaccio – Bastia : 3 points=9 points…

Le mauvais temps annoncé n’a pas refroidi les ardeurs des accaniti qui dès l’ouverture des portes du stade commence à remplir la tribune d’honneur. Au final ils seront plus de 2500…

C’est sous une bordée de sifflets que sont accueillis les Acéistes tout le contraire de l’entrée des Bleus salués comme s’ils évoluaient à domicile. Le ton du derby est donné.

En mal de points D’Amore a fait appel à de nombreux « pros » pour cette rencontre. Cinq seront titulaires, Sollacaro, Michelin, Marin, Youssouf et Pierre. Deux autres sont sur le banc des remplaçants…

Côté Sporting Stéphane Rossi  aligne les « 11 » joueurs suivants : Martin, Santini, Bocognano, Guibert, Salis, Coulibaly, Vincent, Moretti, Poggi, Schur et Santelli. Sur le banc nous retrouvons Genest, Haguy, Kifoueti, Mesbah et Carlotti.

Nos Bleus engagent, et comme depuis quelques matchs ils entendent mettre leur adversaire sous l’éteignoir en effectuant un pressing très haut. Ainsi dès la 2ème minute ils obtiennent un corner tiré par Poggi. Les ajacciens ne sont pas en reste et obtiennent un coup-franc tiré par Finidori à la 5ème minute. Le ballon à raz de terre est repris par Diallo qui ne trouve pas le cadre.

Deux minutes plus tard Santelli remise de la tête pour Schur dont la frappe passe juste à côté des buts de Sollacaro. Alors que  la reprise de la tête de Youssouf consécutive à un nouveau coup-franc botté par Finidori passe au dessus des buts de Martin, c’est Schur qui ouvre le score. Gros pressing de nos Bleus. Le ballon est récupéré par Vincent qui transmet à Poggi. Centre et Schur crochète Sollacaro. (12ème AJACCIO 0 BASTIA 1)    

Nos Bleus se procurent une nouvelle opportunité à la 19ème, mais la reprise de la tête de Bocognano suite à un coup-franc de Poggi passe au dessus des buts.

Premiers cartons jaunes de la rencontre pour Finidori à la 20ème côté ajaccien et pour Bocognano à la 27ème côté Sporting.

A la ½ heure de jeu les Ajacciens obtiennent un coup-franc qui donne deux corners consécutifs. Petit coup de pression qui se termine par une frappe très lointaine au dessus des buts de Martin.

Suite à un long ballon de Guibert, Santelli contrôle le ballon dans la surface et feinte la frappe pour mieux décaler Poggi au deuxième poteau qui porte la marque à 2-0 ! (39ème AJACCIO 0 BASTIA 2)

Alors que nous venons d’entrer dans le temps additionnel de cette première mi-temps, Salis tacle un ajaccien près de la ligne touche devant le banc acéiste. S’en suit un « azzufu » et un arrêt de la rencontre durant quelques minutes. Au final Finidori et Salis sont exclus, Martin et Diallo écope d’un carton jaune. Remise en jeu et retour aux vestiaires pour la pause.

Curieuse fin de mi-temps où rien ne laissait deviner cette issue. C’est un derby certes, mais pas de « vilaines » fautes jusqu’à cette 45ème minute. Sans être vraiment flamboyants nos Bleus mènent toutefois 2 à 0…

Pas de changement de joueurs à la reprise mais un Schur qui recule et occupe maintenant le poste d’arrière gauche.

Les locaux qui ont deux buts à remonter se lancent dans cette deuxième période avec de bonnes intentions avec dès la 48ème minute une belle opportunité pour Youssouf mais ce dernier ne trouve pas le cadre pas plus que sur une autre occasion à la 51ème. Nos Bleus réagissent sur un coup-franc de Poggi, mais Coulibaly ne peut reprendre de la tête. (54ème)

Suite à ce coup-franc premier changement pour Ajaccio avec la sortie de Pierre et l’entrée en jeu de Zady qui s’illustre deux minutes plus tard sans toutefois trouver le cadre.

Après un débordement de Santelli suivi d’un centre que Poggi ne peut reprendre (59ème), les Ajacciens poussent et obtiennent une série de coups-francs et de corners sans pour autant trouver le cadre. (62, 65, 67ème)

Stéphane Rossi effectue son premier changement à la 67ème en faisant entrer Kifoueti à la place de Vincent. Réplique de d’Amore deux minutes plus tard avec l’entrée de Marmot à la place de Pfertzel.

Coupable d’une mauvaise relance Coulibaly se rattrape en sortant sur la ligne un ballon frappé par Zady qui était parvenu à tromper Martin ! (71ème) Dans la foulée, Schur de son poste d’arrière gauche remonte tout le terrain, repique au centre et frappe au but. Frappe non cadrée malheureusement !

73ème minute et deuxième changement à Bastia, Mesbah entrant à la place de Poggi, et troisième côté ajaccien avec l’entrée de Tomi à celle de Pierazzi à la 75ème.

Il faut un Martin attentif pour capter un ballon frappé par Zady au terme d’un débordement côté droit. (77ème)

A la 80ème faute et carton jaune pour Schur. Coup-franc près de la ligne de touche à la hauteur des 16m50 et ballon dégagé de la tête par Bocognano qui soulage sa défense sur ce coup-là !

Nouvelle poussée ajaccienne avec l’entrée en jeu de Tomi qui s’illustre avec cette frappe bien captée par Martin (83ème) ou cette reprise de la tête, non cadrée, du même Tomi suite à un centre de Marmot à la 87ème.

Les deux dernières très grosses occasions du matchs seront à mettre au crédit de nos Bleus, qui une première fois en supériorité numérique manque le coche par Santelli (88ème) puis dans la minute suivante alors que Sollacaro est resté au sol dans ses 6m Santelli puis Kifoueti ne parviennent pas à frapper dans le but vide !

Sollacaro après quelques minutes finira par se relever et l’arbitre sifflera la rencontre sur cette action.

Ce n’est assurément pas le plus beau match de cette série de trois en une semaine, mais le résultat final est tout aussi important que les deux précédents. Le Sporting continue sa série d’invincibilité en championnat en creusent l’écart sur l’ex second Côte Bleue défait sur sa pelouse ce week-end en en le maintenant sur Cannes le prochain adversaire aujourd’hui à 9 points.

Nos joueurs n’ont pas toujours eu le coup de rein nécessaire, mais en faisant preuve de volonté et d’abnégation ils se sont sortis sans trop de problèmes, hormis l’expulsion de Salis, de ce match piège. C’est une bonne préparation pour la rencontre face à Cannes où, n’en doutons pas, nos Bleus seront attendus après les pleurnicheries de Micoud à l’issue du match « aller ».   

3 points de plus dans l’escarcelle de nos Bleus, cela en fait 9 d’avance sur le nouveau dauphin. La pression n’est pas chez nous ! Stéphane Rossi et son staff ont une semaine pour préparer cette rencontre qui peut, en cas de résultat positif, entrouvrir les portes de la N2…

 Martin, Santini, Bocognano, Guibert, Salis, Coulibaly, Vincent (Kifoueti 67ème), Moretti, Poggi (Mesbah 73ème), Schur, Santelli

FORZA BASTIA

SHARE

1 commentaire

  1. Un excellent résultat que cette victoire en terre ajaccienne avant d’aller rendre visite aux Cannois. Un nul pris du coté de La Bocca serait synonime d’accession …

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.