Bastia – Noisy : Savourons…

Il l’avait annoncé, il l’a fait ! « L’important c’est le championnat, il y aura du turn-over… » Salis pour cause de suspension, mais Santelli, Poggi, Coulibaly sur le banc au moment du coup d’envoi, nous ne nous attendions pas à autant de changement dans le 11 de départ. En effet devant Martin dans les buts nous retrouvons de droite à gauche Santini, Bocognano, Guibert et Cioni. Au milieu Genest, Vincent, Moretti et Haguy et la paire Schur Mesbah en attaque.

Pour un match à 18 heures en semaine avec des conditions climatiques difficiles l’affluence est plus que correcte. Près de 5000 spectateurs seront annoncés. Un beau bloc occupe la tribune Est et entame ses premiers champs dès le coup d’envoi donné par les Noiséens qui évoluent en rouge.

Comme lors de ses dernières rencontres, le Sporting démarre à 100 à l’heure et une premières frappe d’Haguy est détournée en corner dès la 30ème seconde ! Trois minutes plus tard c’est cette fois une frappe de Schur bien décalé par Vincent qui suit le même chemin. Les deux corners obtenus ne donnent rien de notable.

A la 10ème Bocognano est averti avant que Salep ne l’imite trois minutes plus tard.

Noisy a fait le dos rond jusqu’à présent et desserre l’étreinte au ¼ de jeu sans pour autant se montrer dangereux. Nos Bleus multiplient les corners mais n’inquiètent pas vraiment Petit Homme le gardien adverse.

Il faut attendre la 27ème et ce coup-franc tiré par Sahi pour voir une première « occasion » pour Noisy. Le ballon mal dégagé est repris par Dali mais sa frappe ne trouve que le petit filet extérieur des buts de Martin.

Nos joueurs reprennent le contrôle du jeu et ouvre la marque à la 33ème lorsque Mesbah « s’arrache » sur le côté droit, « une-deux » avec Vincent et centre devant le but. Reprise de Moretti et faute de mains du gardien, toujours est-il que le ballon finit sa course au fond des filets ! (33ème BASTIA 1 NOISY 0)

Deuxième carton jaune pour le Sporting à la 40ème lorsque Cioni après avoir glissé retient son vis-à-vis. Le coup-franc tiré par Sahi est repris de la tête par Dali, mais le ballon passe au dessus des buts.

Alors que nous nous acheminons vers la mi-temps, un nouveau corner de Genest est prolongé au deuxième poteau de la tête par Schur. Mesbah se trouve à point nommé et après avoir contrôlé place un frappe du droit qui trompe Petit Homme ! (44ème BASTIA 2 NOISY 0)

Le temps de réengager et l’arbitre siffle la pause.

Les Noiséens n’ont pas montré grand-chose durant ces 45 premières minutes, et du coup nos joueurs ont semblé se contenter du minimum. Sans être immérité ce score est plutôt flatteur au moment de regagner les vestiaires. Nos joueurs commettent des erreurs techniques, des erreurs de relance, le turn-over n’explique pas tout…

Les mêmes 22 acteurs se présentent à l’entame de la deuxième période.

Cinq minutes pour se remettre dans le match et voir cette belle opportunité pout Vincent. Malheureusement sa frappe passe au dessus des buts de Petit Homme (50ème).Dans la foulée Moussa Sidibé le coach des banlieusards effectue son premier changement. Ribeiro cède sa place à Yao (51ème).

Le jeu est poussif depuis la reprise et il faut encore attendre une dizaine de minutes pour assister à cette belle combinaison entre Schur, Mesbah et Vincent. L’action amène un corner qui ne donnera rien. (60ème)

Santini est averti à la 63ème juste avant l’entrée en jeu de Coulibaly à la place de Vincent. (66ème)

A la 68ème le Sporting se créé une belle occasion lorsque Mesbah transmet à Moretti dans la surface. Malheureusement ce dernier tarde et est repris in extremis. Pas plus de réussite pour Haguy trois minutes plus tard lorsqu’à la réception d’un centre de Schur il manque le cadre des 25m.

Stéphane Rossi effectue son deuxième changement et fait entrer Santelli à la place de Mesbah à la 71ème. Deuxième changement également à Noisy avec l’entrée de Moutapam à la place de Dali à la 77ème. Entre temps Guibert a récolté le 3ème carton jaune côté Sporting…

L’arbitre qui siffle à contre-sens et les changements sont les seuls faits marquants depuis une dizaine de minutes. Poggi entre pour les dix dernières minutes suppléant Moretti. (80ème)

Carton jaune pour Christine et dernier changement côté Noisy à la 83ème. Sahi sort remplacé par Sidibé. Coulibaly écope d’un carton jaune, le 4ème pour nos Bleus, à la 85ème pour une faute au milieu de terrain. Heureusement que cette rencontre s’est disputée dans un bon esprit…

Une dernière occasion pour le Santelli qui ne parvient pas à convertir en but le ballon que lui transmet Santini après un superbe débordement sur son côté droit. (87ème)

Alors qu’il  ne reste qu’une minute des trois de temps additionnel accordé par l’arbitre, les Noiséens profitent d’une mésentente au sein de notre défense pour réduire la marque par Yao. (92ème BASTIA 2 NOISY 1)

C’est sur ce score de 2-1 que l’arbitre sifflera la fin de la rencontre qui voit le Sporting atteindre les 1/8èmes de finale pour la plus grande joie des accaniti!

Après le « festin » du week-end dernier, cette rencontre ne restera pas dans les annales il faut bien le reconnaître. Pour faire un bon match il faut être deux comme le dit le dicton. Nos joueurs en sont capables, ils l’ont montré contre Le Mans, Concarneau et tout récemment Côte Bleue. Les Noiséens nous ont déçus. Nous nous attendions à plus de jeu de leur part après les avoir vu battre le Gazelec. Ils quittent cette Coupe de France dans un relatif anonymat quand nos Bleus seront encore en pleine lumière avec la réception de Caen le 5 ou 6 février prochain.

Peu satisfait de la manière « c’est le plus mauvais match de mes joueurs depuis longtemps » jugera même Stéphane Rossi en conférence de presse après la rencontre, il se « contentera » d’offrir au Sporting une participation à ce niveau de la Coupe de France plus atteint par le Club depuis 11 ans.  Il ne pourra cependant pas s’empêcher de penser à ce qui reste sa mission principale, l’accession en N2. D’expérience il sait qu’un long parcours en Coupe pour un « petit » club n’est pas forcément une bonne chose à cause de l’intensité que demandent ces rencontres « au couteau ». Nous aurons l’occasion dès dimanche de juger de l’état de forme du groupe avant une nouvelle semaine avec trois rencontres au programme.

Pour l’heure le Sporting est leader de son groupe et qualifié pour les 1/8èmes de finale de la Coupe de France. Savourons !

Martin, Santini, Bocognano, Guibert, Cioni, Genest, Moretti (Poggi 80ème), Vincent (Coulibaly 66ème), Schur, Mesbah (Santelli 71ème)

FORZA BASTIA

SHARE

1 commentaire

  1. Que du bonheur en effet, il y avait bien longtemps que nous étions à pareille fête !
    La priorité reste le championnat, il va falloir maintenant assoir définitivement notre mainmise sur cette compétition.
    Les bons résultats qui s’enchainent, c’est comme un cône glacé ; il faut savourer chaque bouchée.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.