Bastia – Concarneau : Poursuivre l’aventure…

Après quelques jours de repos, nos Bleus ont repris l’entraînement avec pour principal objectif l’accession en N2 au terme de la saison. Cependant pour ce week-end de reprise, ce n’est pas une mais deux rencontres que Stéphane Rossi et son staff ont à préparer. En effet, les 1/16èmes de la Coupe de Corse et les 1/32èmes de la Coupe de France sont au programme ! Il faudra « jongler » avec les habituels titulaires et remplaçants de l’équipe fanion, les « non retenus » et les U19 afin de bâtir deux équipes compétitives et poursuivre l’aventure dans ces deux compétitions.

Après le Stade Bastiais, Corte, Furiani, Le Mans et Saint Omer c’est l’équipe de Concarneau qui se dresse aujourd’hui sur la route du Sporting, et près Le Mans c’est à un deuxième club évoluant en National que nos joueurs seront confrontés. Si Concarneau n’est que 10ème au classement et que Le Mans occupait la deuxième place au moment de rencontrer le Sporting, cela n’en reste pas moins une équipe évoluant deux niveau au dessus de notre Club. 10ème donc avec 21 points obtenus grâce à 5 victoires et 6 nuls (5 défaites), 17 buts inscrits pour 22 encaissés.

Nicolas Cloarec, aujourd’hui remplacé par Benoît Cauet, ancien bastiais, et qui coachait Concarneau jusqu’à la trêve avait bâti un groupe à forte identité locale à l’image de son capitaine Jannez qui a effectué toute sa carrière sous la tunique bleue et rouge, groupe auquel sont venus s’ajouter quelques cadres comme Ben Ali formé à Toulouse , Le Joncour formé à Caen ou Jung un jeune en provenance de Reims et qui a inscrit 5 des 17 buts de son club en championnat. Du talent mais aussi du « caractère » puisqu’il a récolté dans le même temps 4 cartons jaunes.

Concarneau a participé à quatre 1/16ème de finale lors des cinq dernières éditions. C’est donc une équipe habituée à ces matchs couperet. Nos Bleus sont prévenus et s’ils veulent s’offrir eux aussi un 1/16ème de finale ils devront mettre les mêmes arguments que lors de la rencontre disputée face au Mans plutôt que ceux proposés face à St Omer quatre-vingt dix minutes durant…

Concarneau à l’extérieur ce sont deux victoires face à des équipes de fin de tableau, deux nuls et quatre défaites. Des résultats qui laissent de l’espoir à nos Bleus qui, nous l’espérons, évolueront dans un stade Armand Cesari bien garni.

Pour préparer cette rencontre, mais également la suite de la saison en championnat, le Sporting a pu profiter durant la trêve des installations du Gaz. Un juste retour des choses puisque les gaziers avaient eux préparé leur saison à l’IGESA l’été dernier.

Nous l’avons vu grâce aux nouvelles données par le Club, le sérieux et la bonne humeur étaient au rendez-vous. Une petite frayeur en fin de stage avec ce virus qui aura touché l’ensemble du groupe , staff compris.

Pas de suspendu côté bastiais contrairement à Concarneau qui sera privé de son deuxième gardien Petigenet et de l’attaquant Damessi, c’est donc sur la quasi-totalité de son effectif que Stéphane Rossi pourra compter… Reste à savoir dans quel état de forme seront ses joueurs suite à la fin perturbée de la préparation due au « virus ajaccien ». La participation de Gary Coulibaly reste pour l’heure incertaine. Quelques soucis au moment, nous l’avons dit, de composer deux équipes. Pour la rencontre de Coupe de France, assurément la plus importante des deux, il est possible d’inscrire 18 joueurs sur la feuille de match.

Les habituels titulaires composent le groupe « Coupe de France », les U19 et les remplaçants non entrés en jeu se déplaceront pour leur part du côté de Bonifacio. .

Le groupe : Martin, Carlotti, Cioni, Santini, Bocognano, Guibert, Salis, Coulibaly, Genest, Moretti, Poggi, Vincent, Haguy, Lorenzi, Schur, Kifoueti, Mesbah, Santelli

FORZA BASTIA

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.