SC Bastia – St Omer : Acte 2…

Dimanche dernier les conditions météorologiques affectant la Corse en général et Bastia en particulier ont conduit au report de la rencontre devant opposer le Sporting à l’US St Omer. C’est donc ce week-end que se déroulera ce match qui conduira le vainqueur à recevoir Concarneau, club de N1, début janvier.

Si le report a causé quelques désagréments côté Sporting, pour le Club de St Omer les conséquences sont toutes autres. En effet ayant déjà du faire « les fonds de tiroir » et solliciter sponsors et mairie afin de se déplacer le week-end dernier, une deuxième expédition en Corse pour ce club est une véritable gageure. La FFF qui roule sur l’or, grâce notamment au football amateur, fera-t-elle un geste en faveur des Nordistes ?

Côté sportif, le coach de St Omer espère pouvoir compter sur tous ses joueurs. Il parle des risques d’absence de trois d’entre eux, mais « un peut être pas… ». Cela sent l’intox à plein nez. Nous ferons le point au moment de la lecture de la feuille de match mais nous sommes prêt à mettre une petite pièce sur un groupe complet…

Si pour Stéphane Rossi le report aura permis de récupérer Cioni et Mesbah qui étaient blessés samedi dernier, cette fois c’est Vincent qui manquera à l’appel victime d’une légère douleur aux adducteurs.

Les 11 titulaires seront choisis parmi les joueurs suivants :

Martin-Carlotti-Santini-Cioni-Bocognano-Guibert-Salis-Coulibaly-Genest-Moretti-Poggi-Schur-Haguy-Kifoueti-Mesbah-Santelli.

SC Bastia – St OMER : Les 32èmes en ligne de mire…

Le Sporting plonge dans l’inconnu avec ce 8ème tour de la Coupe de France le dernier avant l’entrée en lice des clubs de L1. Le tirage a en effet désigné le club de St Omer qui évolue dans le championnat de R1 de la région Nord. Comme après chaque tirage, le résultat de la rencontre nous dira si c’était un bon tirage…

Humblement nous avouons que nous ne connaissons pas grand-chose de cette formation si ce n’est qu’elle occupe actuellement la deuxième place au classement de son groupe avec 24 points obtenus grâce à 7 victoires et 3 nuls. Pas de défaite, 15 buts marqués et seulement 4 d’encaissés. Visiblement c’est solide !

St Omer c’est hissé à ce 8ème tour de la Coupe de France en éliminant au tour précédent le club de Marck qui évolue dans le même championnat (6ème) et en sortant au 6ème tour et à l’extérieur Le Touquet qui évolue en N3 (1-3). A n’en pas douter une équipe à prendre très au sérieux.

Aucun nom « ronflant » dans l’effectif mais de nombreux joueurs ayant fréquenté les centres de formations de Lens ou Lille, ayant joué à Calais (N1) ou Dunkerque (N1) qui sont de bons clubs de la région.

Olivier Laridon le coach local, arrivé au milieu de la saison dernière a transformé une équipe luttant pour ne pas descendre en R2 en une équipe visant aujourd’hui le championnat de N3. Pour cela il peut compter en autres, sur son capitaine et défenseur Saïd Ait-Bahi qui a évolué à Nîmes en L2, Créteil et Dunkerque, sur Romain Bauchet qui a joué à Nancy, et sur un international géorgien, Gourouli qui lui est passé par l’OL et Lyon-la-Duchère. Un savant mélange de joueurs du cru et de joueurs ayant roulé leur bosse. Face à une équipe solide dotée d’une défense imperméable, il ne faudra surtout pas encaisser le premier but comme ce fut le cas face au Mans ou plus récemment à Gémenos. Les conditions de jeu, beaucoup de vent attendu, seront également un élément en faveur d’une équipe ultra défensive. A contrario, évoluer sur un grand terrain, dans un stade bien rempli et prêt à soutenir ses favoris cela pourrait brider des joueurs peu habitués à ces conditions de jeu.

A noter que les joueurs de St Omer seront encouragés par une poignée de supporters qui feront le déplacement depuis le Nord. « Les footballeurs de Saint-Omer sont en Corse ce dimanche pour affronter en coupe de France la terrible équipe de Bastia. Saint-Omer – Bastia, c’est près de 1 400 kilomètres. Et pourtant, 18 furieux vont encourager l’USSO durant cette rencontre. 18 supporters qui ont décidé de faire le déplacement. Ils ont préparé écharpe et chant. » (https://www.deltafm.fr/sport/football/saint-omer-avec-son-public-en-corse/). En tant que supporters ayant effectué bon nombre de déplacement à travers l’hexagone, nous ne pouvons que tirer notre chapeau à ces 18 passionnés.

En plus de 11 joueurs décidés à faire tomber « un club avec des joueurs de L1 et L2 » dixit les médias Audomarois, le vent risque de s’inviter à la fête demain. Ce qui aura pour effet de niveler les valeurs au détriment de nos Bleus. Espérons tout de même que la partie puisse se dérouler dans des conditions acceptables.

Si les 32èmes sont un bel objectif pour les joueurs et pour les accaniti en manque de grands rendez-vous, la priorité, cela a été dit et répété, reste pour le Sporting la montée en N2. A Stéphane Rossi et à son staff de trouver la bonne formule qui offrirait la qualification sans compromettre le match très important du week-end prochain face au dauphin Côte-Bleue.

Aux blessés de longue durée Medori et Maka Mary en soins sur le continent, s’ajoutent Cioni et Mesbah victime d’un choc à l’entraînement ce jeudi. Les 11 titulaires seront choisis parmi les joueurs suivants :

Martin-Carlotti-Santini-Bocognano-Guibert-Salis-Coulibaly-Lorenzi-Genest-Moretti-Poggi-Vincent-Schur-Haguy-Kifoueti-Santelli.

FORZA BASTIA !

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.