SC Bastia – Lucciana : Une victoire au bon goût…

C’est devant une petite chambrée que va se dérouler ce derby entre le Sporting et le Gallia. Après une minute de silence respectée entre autres pour le grand-père de Néo Mesbah décédé le soir de la victoire face au Mans en Coupe de France, et le coup d’envoi fictif donné par Hubert Tempête, les 22 acteurs peuvent débuter la rencontre.

Stéphane Rossi privé de Cioni et Moretti propose le « 11 » suivant : Martin, Santini, Bocognano, Guibert, Salis, Coulibaly, Genest, Vincent, Haguy, Santelli et Schur.

Nos Bleus engagent et la première frappe d’Haguy intervient avant la fin de la première minute. Elle n’est pas cadrée, mais le ton est donné. La seconde vient de Santelli, mais ne trouve pas plus le cadre de Menozzi. (3ème)

Les Luccianais subissent en ce début de rencontre, et cette fois Menozzi doit intervenir pour repousser une nouvelle tentative de Santelli. (8ème)

Les Bastiais font circuler le ballon et combinent bien privant les joueurs Corlija de la moindre opportunité. Corners et coups-francs se succèdent sans succès jusqu’à la 18ème minute lorsque Schur parvient, après une passe de Salis relayée par Santelli, à tromper Menozzi d’une belle pichenette malgré un angle fermé. (18ème BASTIA 1   LUCCIANA 0)

Le jeu est toujours aussi fluide côté Bleu et à la 27ème Schur n’est pas loin du doublé lorsqu’au terme d’une action rondement menée, il tente une reprise de volée qui finira en touche…

A partir de ce moment là nos Bleus commencent à bégayer leur football. Le jeu est moins précis, la maîtrise n’est plus la même et les joueurs du Gallia commencent à sortir la tête de l’eau comme à la 33ème minute où Millimono centre pour Giannone qui, seul dans la surface, ne parvient pas à cadrer ! A quelques secondes de la pause les visiteurs tenteront plusieurs frappes consécutives, toutes contrées.

C’est sur ce score de 1-0 que les deux formations regagnent les vestiaires.

Après une bonne demi-heure, voit très bonne par moment, nos Bleus ont perdu de leur superbe et sans la maladresse de Giannone…

Les mêmes 22 acteurs entament la deuxième mi-temps, et ont bien du mal à emballer la rencontre.

Comme en fin de première mi-temps mes joueurs de Corlija se présentent en nombre dans la surface de Martin, mais Pastorelli se montre tout aussi maladroit de Giannone en frappant au dessus à la 51ème.

A la 56ème Bocognano n’a pas la même réussite que la semaine dernière et voit sa reprise de la tête sur un centre de Salis être contrée par un défenseur.

Le premier changement intervient à la 59ème avec l’entrée en jeu de Maggiotti à la place de Sodini, et la minute suivante le Sporting double la mise par l’intermédiaire de Vincent qui frappe au ras du poteau après une remise d’Haguy servi par Schur. Le break est fait. (60ème BASTIA 2 LUCCIANA 0)

Stéphane Rossi en profite pour effectuer son premier changement avec l’entrée de Poggi et la sortie de Genest. (61ème)

Il faut une belle intervention de Martin sur une frappe de Millimono pour ne pas relancer les visiteurs à la 66ème.

Nouveaux changements pour les Bleus à la 67ème, Mesbah pour Haguy, Bonnin pour Stefani côte Lucciana à la 70ème.

Tout juste entré en jeu, Mesbah sert Vincent qui offre un caviar à Santelli en pleine surface, et c’est le 3-0 ! (72ème BASTIA 3 LUCCIANA 0).

Martin tient à garder sa cage inviolée et s’y emploie à la 74ème en déviant en corner une frappe de Maggiotti qui ne demandait qu’à finir sa course au fond des filets ! Le corner ne donnera rien.

Il aura fallu attendre la 78ème minute pour que l’arbitre ne sorte le premier carton jaune de la rencontre. Une main volontaire d’Ivaldi est sanctionnée. La frappe de Poggi sur le coup-franc est captée par le Menozzi, qui deux minutes plus tard, ne sera pas loin d’encaisser un quatrième but ayant mal jugé un centre de Poggi. Santelli en embuscade trouvera le petit filet. (80ème)

Dernier changement au Gallia avec l’entrée en jeu de Novala à la place de Millimono (81ème) avant que Schur ne vienne inscrire un doublé au terme d’une action rondement menée. Santini donne à Mesbah dans la surface. Ce dernier prolonge pour Santelli qui malgré le retour de Genga pousse le ballon à Schur qui d’une frappe limpide ne laissa aucune chance à Menozzi. (81ème BASTIA 4 LUCCIANA 0)

Dernier changement côté bastiais dans la foulée, Vincent cédant sa place à Lorenzi (81ème) avant une nouvelle belle action bastiaise qui voit Mesbah frapper au dessus sur un service de Santelli.

Un carton jaune pour Lorenzi à la 88ème et sans ajouter de temps additionnel, l’arbitre mettra un terme à la rencontre sur cette nouvelle victoire bastiaise.

Le score est net et sans bavure. Pourtant, une demi-heure durant, le dernier quart d’heure de la première mi-temps et le premier de la deuxième, nos Bleus auront manqué de maitrise technique et collective. Après une entame de rêve, ils se sont semble-t-il précipiter pour inscrire rapidement ce deuxième but oubliant ce qui fait leur force.

Il est certes toujours possible de mieux faire mais ne faisons pas la fine bouche après une large victoire bonifiée par les nuls de St Rémy 3ème et Cannes 4ème qui pointent aujourd’hui à 9 points derrière le Sporting. D’ailleurs en conférence de presse d’après match le coach qualifiera cette victoire de « victoire au bon goût ».

Avant d’accueillir le dauphin Côte Bleue le 15 décembre, nos joueurs auront reçu St Omer en Coupe de France avec en point de mire un 32ème de finale à disputer début janvier. Deux belles affiches qui espérons draineront un peu plus de monde que ce soir.  Nous espérions un vrai derby. Peu de fautes, un carton, presque par obligation, de chaque côté, des tribunes amorphes, nous sommes à des années-lumière du Furiani « de feu » que nous avons connu.  La route sera longue avant de revivre ces soirées d’antan…

 

Martin-Santini-Bocognano-Guibert-Salis- Coulibaly-Genest (Poggi 60ème)-Vincent (Lorenzi 81ème)-Haguy (Mesbah 67ème)-Schur-Santelli

FORZA BASTIA !

 

 

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.