SC Bastia – Le Mans FC : Mérité !

C’est une devant une belle chambrée que va se dérouler ce 7ème tour de la Coupe de France opposant le Sporting au deuxième de N1, Le Mans. Pour cette rencontre, et pour que la fête n’en soit que plus belle, les dirigeants ont décidé d’ouvrir la tribune Est au public. Les accaniti ont répondu présents, et occupent une bonne moitié des places disponibles.

C’est au son du Sò Elli interprété en live par l’Arcusgi que les deux équipes pénètrent sur la pelouse. Après une minute de silence, ce sont Yannick Cahuzac et Jean Louis Leca qui donneront le coup d’envoi fictif de la rencontre.

Pour débuter la rencontre Stéphane Rossi a apporté très peu de modification par rapport à l’équipe qui s’est imposée ici même la semaine passée face à Villefranche. Poggi blessé est remplacé par Haguy et Mesbah qui n’a pas disputé toutes les séances d’entraînement cette semaine par Santelli. C’est donc le groupe suivant qui entame la rencontre : Martin dans les buts, Cioni, Bocognano, Guibert et Salis en défense, Coulibaly, Moretti, Vincent, Haguy et Schur au milieu, Santelli en pointe. Nos Bleus sont en… bleu, les joueurs du Mans évoluant pour leur part tout en rouge. Dezire, le coach du Mans aligne à deux exceptions près le « 11 » qui s’est imposé le week-end dernier face à Laval. Les ambitions sont claires…

Cioni qui a gagné le toss choisit de débuter dos à la Ouest et laisse le ballon aux visiteurs. Ce sont pourtant nos Bleus qui obtiennent le premier corner qui est dégagé des deux poings par Aymes le gardien.

A la 5ème minute alors qu’une faute est commise sur Guibert au milieu du terrain, nos Bleus tergiversent pensant que l’arbitre va siffler. Il n’en est rien, et Diarra qui a récupéré le ballon à une trentaine de mètres des buts décoche une frappe enroulée qui vient mourir dans le petit filet de Martin ! Nos Bleus sont pour la première fois cette saison menés à domicile ! (5ème Bastia 0 Le Mans 1).

Nos joueurs ne se laissent pas abattre par ce coup du sort et repartent de l’avant. A la 10ème après une belle combinaison entre Schur, Moretti et Santelli, la frappe de ce dernier est trop croisée et n’inquiète pas Aymes outre mesure. Cependant le gardien manceau ne peut rien cinq minutes plus tard lorsqu’il est lobé par Moretti qui trouve Santelli dans les 6 mètres ! (15ème Bastia 1 Le Mans 1)

Le même Santelli écope du premier carton jaune de la soirée à la 17ème minute.

Depuis leur ouverture du score plutôt chanceuse les Manceaux n’ont pas montré grand-chose. Ce n’est pas cette frappe lointaine et non cadrée de Suchet qui va faire trembler Furiani (27ème) au contraire de cette nouvelle tentative de Santelli mais qui manque malheureusement de puissance quelques instants plus tard.

Alors qu’Haguy et Schur ont permuté, Haguy ayant débuté côté droit, les Manceaux partent en contre-attaque et Martin doit intervenir sur une frappe de Boissier le meilleur buteur des Sarthois. (30ème)

A la 38ème c’est au tour de Moretti d’être averti… Des cartons jaunes d’un côté, de simples remontrances verbales de l’autre…

Fin de mi-temps plus difficile pour nos Bleus qui offre quelques possibilités aux visiteurs sans pour autant se montrer dangereux pour Martin. Les visiteurs qui justement bénéficient d’une touche près du poteau de corner dans le camp bastiais se font contrer. Contre-attaque bastiaise cette fois avec cette balle donnée par Vincent côté opposé pour Haguy. Le centre d’Haguy est contré du bras dans la surface mancelle sans que l’arbitre ne siffle penalty… (45ème)

Durant les deux minutes de temps additionnel, sur corner la reprise de la tête d’Hafidi passe au dessus des buts de Martin. C’est suite à cette tentative que l’arbitre siffle la mi-temps.

Si les Manceaux jouent ou du moins essaient de jouer en déviation à une touche de balle et qu’ils ont été un peu plus pressants en fin de mi-temps, nos joueurs sont à la hauteur des attentes du public et sûrement du coach.

Les mêmes 22 joueurs entament la deuxième période, et là encore se sont nos Bleus qui tirent les premiers. Pas sur corner comme en première mi-temps, mais avec ce coup-franc de Salis qui atterrit dans les bras d’Aymes. (46ème)

Depuis la reprise nos joueurs pressent beaucoup plus haut ce qui permet à Schur d’intercepter un ballon qu’il transmet à Santelli. La frappe de ce dernier n’est pas cadrée. (52ème)

Lancé plein axe par Haguy, une balle de 2-1, Santelli est signalé hors jeu. C’était très limite… (54ème) Une nouvelle grosse faute mancelle, cette fois sur Moretti, et toujours une remontrance verbale pour le fautif… (58ème)

Alors que nos Bleus continuent de se montrer dangereux, tête de Schur à la 62ème, corner capté par le gardien à la 63ème, les Manceaux commencent à montrer quelques signes d’énervement et à perdre en sérénité à l’image de ce télescopage entre deux défenseurs et leur gardien. Heureusement que l’arbitre est là, et siffle un coup-franc pour les joueurs du Mans ! (65ème)

Nouvelle opportunité bastiaise à la 67ème avec cette remise en touche de Cioni pour Haguy qui décale Vincent (67ème). La frappe est contrée, tout comme ce centre d’Haguy dans la minute suivante, contré oui, mais de la main. Il a fallu quelques secondes de réflexion à l’arbitre pour siffler la faute que tout le stade a vu ! C’est Santelli qui se charge de transformer le penalty et de donner l’avantage aux Bleus. (68ème Bastia 2 Le Mans 1)

Même si c’est sur penalty, c’est seulement la deuxième fois de la saison que Le Mans encaisse deux buts dans la saison. Belle performance de nous Bleus, et un peu plus de vingt minutes à tenir…

Stéphane Rossi effectue son premier changement, Kifoueti entrant à la place d’Haguy à la 70ème.

Un ballon est capté sans trop de problème par Martin suite à un coup-franc de Mans à la 71ème.

A la 76ème Coulibaly décale merveilleusement Kifoueti qui déborde et frappe. Le ballon est renvoyé par le gardien sur Santelli qui frappe à son tour mais le ballon finit dans les bras d’Aymes. Il faut à Deziré le coach visiteur tenter quelque chose, ce qui explique le double changement à la 77ème. Keita et Hafidi cèdent leur place à Montiel et Gope. Stéphane Rossi quant à lui sort Santelli au profit de Mesbah à la 80ème. Mesbah qui sera averti deux minutes après son entrée en jeu…

Le tournant du match a certainement lieu à la 86ème lorsque Bocognano chute en voulant contrôler un ballon. Suchet récupère le cuir aux 20 mètres, s’avance et frappe. Martin détourne et évite le pire ! Sur la contre-attaque bastiaise, Vincent frappe au dessus.

Nos joueurs se jettent sur tous les ballons à l’image de Coulibaly et Vincent qui s’y mettent à deux. La balle arrive finalement à Mesbah qui décale Schur pour une frappe non cadrée. (87ème)

Ce sera la dernière action de Schur qui est remplacé par Genest à la 90ème.

Trois minutes de temps additionnel sont annoncées. Trois minutes disputées pas des « morts de faim » tout de bleu vêtus qui ne laissent pas un centimètre aux Manceaux qui tentent pour leur part d’arracher les prolongations. Ils n’y parviendront pas à la plus grande joie de tout Furiani !

Stéphane Rossi ouvrira sa conférence de presse d’après match par ces propos « Sans vouloir offenser personne, cette qualification est méritée. » Il fera ensuite l’éloge du comportement de ses joueurs durant la majeure partie de la rencontre soulignant la mentalité, l’abnégation, la rigueur et la discipline dont ils ont fait preuve. Ils ont surtout réussi à élever leur niveau de jeu pour se hisser à celui, prétendument supérieur, de leur adversaire du soir. Ces joueurs, cette équipe a une âme. Reste désormais à répéter ce genre de prestation en championnat puisque l’essentiel pour le Club reste bien entendu l’accession. La dynamique est bonne, il faut surfer dessus dès le week-end prochain avec ce match face à Gémenos.

Du côté du Mans en conférence de presse Richard Dezire le coach ne se montrait pas forcément déçu par l’élimination de son équipe même si, pour lui, ce sont ses joueurs qui se sont montrés les plus dangereux. Il doit avoir en mémoire le tir de Suchet que Martin détourne à la 86ème, tout en oubliant que c’est la seule action notable de sa troupe durant la deuxième mi-temps. Il saluera, et nous le comprenons, la bonne partie de l’arbitre. Effectivement avec aucun carton jaune reçu ses joueurs s’en tirent bien…

Martin-Cioni-Bocognano-Guibert-Salis- Coulibaly-Moretti-Vincent-Haguy (Kifoueti 70ème)-Schur (Genest 90ème)- Santelli (Mesbah 80ème)

FORZA BASTIA !

 

 

SHARE

1 commentaire

  1. Cela va faire du bien, le groupe devrait emmagasiner de la confiance.
    Et maintenant, un club de Ligue 2 à la maison pour le prochain tour … ?

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.