SC Bastia – Villefranche SJB : En leader !

Pas la foule des grands jours pour ce match important face à Villefranche… Les joueurs, et le Sporting méritent mieux !

La pelouse est grasse, les stigmates de l’échauffement en sont la preuve. La pluie est attendue et ne devrait pas arranger les choses.

Genest revenant de blessure, Santelli de deux matchs de suspension, ces deux là prennent place sur le banc des remplaçants aux côtés d’Haguy, Santini et Carlotti. Les « 11 » Bleu est composé de Martin derrière Cioni, Bocognano, Guibert et Salis en défense. Au milieu nous retrouvons Coulibaly, Moretti, Poggi et Vincent, Schur et Mesbah occupant des postes d’attaquants.

Pas de Varault côté Villefranche, mais un certain Foued Khazri frère « du notre ».

Nos Bleus sont en bleu, les Villefranchois en blanc et engagent, Cioni ayant décidé du camp.

Il ne fallait pas arriver en retard pour cette rencontre car après le premier corner de la rencontre au bénéfice des visiteurs dès la première minute, bien lancé côté droit par Cioni, Poggi décale pour Mesbah dans la surface. Ce dernier contrôle le ballon et d’une frappe croisée trompe Blois le portier de Villefranche ! (2ème BASTIA 1 VILLEFRANCHE 0)

Timide réaction des Villefranchois suite à un corner à la 5ème mais la reprise de la tête de Ben Abdallah passe au dessus des buts de Martin.

Azzufu à la 8ème après une faute sur Poggi du même Ben Abdallah qui pour le coup s’en sort juste avec un avertissement verbal. Le coup-franc tiré par Salis ne donne rien.

Nos Bleus montrent beaucoup) d’envie dans le pressing et dans leurs actions, mais ne parviennent pas à vraiment inquiéter Blois. Il faut attendre la 24ème et ce débordement de Vincent qui obtient un corner. Sur ce corner la balle revient sur Coulibaly dont la frappe n’est pas cadrée. (24ème)

Après une nouvelle faute sur Mesbah, non sifflée, le public commence « à gronder ». Les joueurs ne sont pas en reste surtout que l’arbitre est bien long à autoriser Mesbah à faire son retour sur le terrain… (35ème)

Un ballon perdu au milieu de terrain offre une mini opportunité à Astier qui tente une frappe lointaine sans succès (39ème). Dans la minute suivante cette fois Ben Abdallah n’y coupe pas et écope d’un carton jaune après une nouvelle faute. Le coup-franc tiré par Bocognano est dévié en corner par le mur, corner qui ne donnera rien.

Vincent qui est averti à la 42ème  pour une faute au milieu de terrain se montre à son avantage dans les arrêts de jeu en débordant côté droit. Son centre repris par Mesbah termine dans les bras du gardien.

Les deux minutes de temps additionnel ne change rien et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 1-0 en faveur de nos Bleus.

Une mi-temps qui avait bien débuté pour nos joueurs qui par la suite n’ont pas vraiment réussi à inquiéter Blois. De son côté Martin a passé 45mn bien tranquille, les visiteurs ayant un mal fou à prendre à défaut notre organisation défensive.

Les mêmes 22 joueurs entament la deuxième période, et comme lors de la première il ne faut pas traîner à la buvette puisque après un débordement de Schur et un centre millimétré en direction de Mesbah seul aux 6 mètres, Blois réalise l’exploit en détournant sur sa ligne la frappe à bout portant ! (46ème)

Après deux minutes de tergiversation Hennion est finalement remplacé par Pastor à la 48ème.

A la 53ème belle circulation de balle côté bastiais sans que cela ne se termine par une frappe. Dommage… Dans les minutes qui suivent c’est la panique dans la défense de Villefranche, mais Mesbah comme Vincent hésite une seconde de trop au moment de frapper. Les deux sont repris in extrémis.

Deuxième changement à Villefranche à la 57ème avec l’entrée en jeu de Berthomier à la place de Ferreri.

Furiani a du mal à s’enflammer malgré une nouvelle opportunité de Vincent mis sur orbite d’une louche de Mesbah. Encore une fois Vincent est repris. (58ème)

A la 64ème Poggi décalé sur le côté droit par Mesbah déborde et centre au deuxième poteau. Salis centre à son tour et Mesbah qui a suivi place une reprise de la tête captée par Blois.

Schur depuis le côté gauche adresse une frappe croisée à la 66ème, mais ne trouve pas le cadre. Deux minutes plus tard c’est la délivrance lorsque Moretti se trouve à point nommé pour reprendre un ballon dévié de la tête par Poggi. (68ème BASTIA 2 VILLEFRANCHE 0)

Le temps pour Tahtouh d’écoper d’un carton jaune (70ème) et Vincent aggrave la marque en inscrivant le 3ème but bastiais. Une grosse frappe de Schur est mal dégagée par Blois, Vincent en pleine surface ne laisse pas passer l’occasion. Le break est fait ! (71ème BASTIA 3 VILLEFRANCHE 0)

Les jeux sont faits, et les deux coachs opèrent simultanément un changement. Pour Villefranche Tahtouh est remplacé par Jemaguer, pour le Sporting Santelli à la place de Mesbah. (72ème)

A peine entré en jeu Santelli est à deux doigts d’être décisif lorsqu’il décale Schur dont la frappe est sauvée sur sa ligne par un défenseur alors que Blois était battu ! (73ème)

Bocognano quitte le terrain à la 76ème. Genest entre au milieu, Coulibaly descend au côté de Guibert en défense centrale, puis à la 81ème Poggi cède sa place à Haguy qui pour une fois se positionne sur le côté droit.

A la 85ème Schur reprend un corner de Genest mais ne trouve pas le cadre, avant que Martin ne se mette en évidence en dégageant en corner une frappe de Khazri (88ème). Sur la relance Haguy part en contre-attaque mais ne parvient pas à centrer alors que trois de ses partenaires se trouvaient dans la surface !

Ce sera la dernière action notable de cette rencontre malgré les deux minutes de temps additionnel accordées par l’arbitre.

Cette victoire 3-0 ne souffre d’aucune contestation possible tant nos joueurs ont pris l’ascendant sur les Villefranchois. En première mi-temps après avoir très rapidement menés au score, nos Bleus ont suivi à la lettre les consignes du coach. C’est du moins ce que ce dernier avouera en conférence de presse d’après match. Nous pourrons regretter cette occasion de Mesbah à l’ultime minute.

Malgré de nombreuses possibilités il aura fallu attendre les 20 dernières minutes pour que nos joueurs se mettent à l’abri d’une hypothétique égalisation de ceux de Martino tant ils ont été inexistants offensivement. Stéphane Rossi a été jusqu’à parler de rouleau compresseur ! Il est vrai qu’à aucun moment nos Bleus n’ont montré le moindre relâchement physique. Un corner à la 74ème, un coup-franc à la 76ème et cette frappe de Khazri à la 88ème auront été les seules miettes laissées aux visiteurs. Des visiteurs qui au passage encaissent leur troisième revers en quatre rencontres (et un nul face à Cannes) face à une équipe du haut de tableau…

Si Côte Bleue s’est imposé face à Bastelicaccia et reste à 5 points derrière le Sporting, l’écart se creuse avec Aubagne (8 points) et Cannes (10 points) dont le match a été reporté, avec St Rémy qui n’a pu que faire match nul à Istres et pointe dorénavant à 9 points. Villefranche l’adversaire du jour est quant à lui relégué à 8 points. Un premier trou important est fait qu’il faudra maintenir voir augmenter lors de la prochaine journée.

C’est avec envie que nous nous tournons maintenant vers le prochain rendez-vous à Furiani à savoir la réception de l’équipe du Mans au titre du 7ème tour de la Coupe de France.

Martin-Cioni-Bocognano (Genest 76ème)-Guibert-Salis- Coulibaly-Moretti-Vincent-Poggi (Haguy 81ème)-Schur-Mesbah (Santelli 72ème)

FORZA BASTIA !

 

 

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.