SC Bastia – St Rémy: Non sans mal !

 

Si le soleil est revenu sur Bastia et sa région, la pelouse, pourtant « au repos » depuis près d’un mois, est particulièrement grasse. Les stigmates laissés après l’échauffement des deux formations laissent craindre le pire…

Belle chambrée pour ce match « au sommet » entre le Sporting et son dauphin au moment du coup d’envoi, puisque environ 4500 spectateurs garnissent les travées d’Armand Cesari.

Poggi de retour de suspension prend place sur le banc des remplaçants aux côtés de Schur, Santini, Kifoueti et Carlotti. Martin, Cioni, Bocognano, Guibert, Coulibaly, Moretti, Genest, Haguy, Santelli et Mesbah composent le « 11 » de départ.

Nos joueurs engagent dos à la « Ouest » comme la saison dernière. Heureux présage ?

Le match est tendu dès les premières minutes de jeu avec d’entrée un « contact » entre Simondi et Santelli dans la surface…

Saint Rémy, qui évolue tout de rouge vêtu, a des ambitions et obtient le premier corner de la partie dès la 1ère minute. Martin se saisit du ballon.

Nos Bleus répondent par une belle combinaison à laquelle participeront successivement Bocognano, Haguy, Genest pour se terminer par un centre de Salis que Mifsud intercepte. (4ème)

Dans la foulée intervient le premier changement puisque Douhet victime d’un choc avec Mesbah deux minutes plus tôt doit quitter ses partenaires. Il est remplacé par Abbaoui.

Après un nouveau corner pour St Rémy, Haguy, lancé par Coulibaly, déborde et centre. Malheureusement personne n’est à la retombée du ballon. (7ème)

Deuxième changement pour St Rémy à la 10ème avec l’entrée de Danabache à la place de Gbaguidi !

Malgré ses événements contraires, ce n’est pas le St Rémy timoré de la saison dernière qui évolue à Furiani cet après-midi. Les « Rouges » n’hésitent pas à provoquer, à mettre quelques coups, mais surtout à jouer au football…

Le Sporting enchaîne les corners sans véritablement mettre en danger Mifsud et ses partenaires. (13, 19, 22, 26ème) Sur une contre-attaque de St Rémy, Salis retient son adversaire et écope du premier carton jaune de la rencontre. (27ème)

Comme dit précédemment les joueurs de St Rémy n’hésitent pas à faire des fautes et arrive ce qui devait arriver : Santelli se fait justice lui-même et provoque un bel azzufu ! Résultat il est expulsé ainsi que Simondi côté St Rémy. (36ème)

Cela ne calme par les esprits pour autant puisque c’est au tour de Danabache d’écoper d’un carton jaune deux minutes plus tard…

Lancé par Genest, Mesbah s’écroule dans la surface. Pas de penalty pour Monsieur Llewellyn l’arbitre. (42ème). Sur la contre-attaque Salis est tout près du deuxième jaune…  Au final juste un coup-franc qui ne donnera rien.

Encore un carton jaune, cette fois pour Botella pour simulation de faute dans la surface de réparation. Nous étions dans le temps additionnel de cette première mi-temps…

Nos Bleus ont beaucoup de difficultés, notamment au milieu de terrain, dans cette première mi-temps. Ils n’arrivent pas à vraiment construire, les rares occasions d’inquiéter Mifsud sont les coups de pieds arrêtés…

Pas de changement de joueur à la reprise.

Les deux équipes ont du mal « à relancer la machine » et c’est suite un coup-franc tiré par Genest tout près du poteau de corner que nos Bleus « rentrent » dans cette deuxième mi-temps. Malheureusement la reprise de la tête de Bocognano ne trouve pas le cadre. (49ème)

A la 52ème Stéphane Rossi effectue son premier changement. Moretti sort et laisse sa place à Poggi qui sur son premier ballon oblige Mifsud à intervenir pour éviter le pire.

Alors que Salis ne parvient pas à cadrer un coup-franc bien placé, a lieu le deuxième changement côté Bastia. Cette fois c’est Genest qui laisse sa place à Schur. (54ème)

Le Sporting obtient un nouveau coup-franc à la 56ème mais ce sont les Provençaux qui partent en contre-attaque ! Un « un contre trois » en leur faveur qu’ils « vendangent »  inexplicablement ! OUF !!!

Carton jaune pour Bizzou et nouvelle frayeur pour tout le stade lorsque Trento centre un ballon qui passe devant le but de Martin sans qu’un rouge ne parvienne à le pousser au fond ! (58 et 59ème). Re OUF !!!

Grosse pression des visiteurs qui continuent à pousser comme avec ce coup-franc à la 62ème ou ce corner à la 64ème

Carton jaune pour Segueni puis grosse frappe de Coulibaly dans les bras de Mifsud. (65 et 66ème)

Dans la foulée derniers changements, côté Bastia avec l’entrée en jeu de Kifoueti à la place d’Haguy (67ème) côté St Rémy avec celle de Barnoussi à la place de Poujol. (73ème)

A la 75ème Mesbah reprend un ballon bien remisé par Kifoueti à 30 mètres des buts de Mifsud, mais n’attrape pas le cadre. L’entrée en jeu de Kifoueti apporte de la vitesse, mais son entente avec Mesbah reste à améliorer…

A la 83ème le Sporting obtient un nouveau coup-franc, à 35m des buts sur le côté droit de l’attaque. Poggi se charge de frapper… Guibert de récupérer et d’une tête lobée de battre Mifsud dans un stade en folie ! Ce but vaut bien un salto arrière ! (83ème BASTIA 1 St REMY 0).

A ce moment nous ne pouvons nous empêcher de penser à cette stat : Quatre fois menés au score cette saison, les Provençaux ont toujours au moins obtenu le nul ! (2 nuls et deux victoires !)

Avant les quatre minutes de temps additionnel annoncé, Cioni écope du dernier carton jaune de la rencontre. (88ème)

A l’entame de ces quatre minutes, image insolite que celle de Mifsud qui aide Mesbah victime de crampes !

La dernière action de la rencontre sera bastiaise, mais Schur ne peut convertir en but un centre tendu de Poggi. (92ème)

Autant dire que le coup de sifflet final est une délivrance pour tout un stade…

Pour nous le meilleur Bastiais ce soir a été Bocognano… c’est dire si nos Bleus n’ont pas maîtrisé la rencontre comme ils pouvaient l’espérer. Pour autant, et comme l’a souligné Stéphane Rossi en conférence de presse après le match, au final le Sporting obtient les 3 points et repousse son adversaire du jour à 4 points. C’est bien là l’essentiel pour une équipe qui vise l’accession.

Ce premier constat fait par le coach ne l’empêche pas de reconnaître les carences affichées par son équipe aujourd’hui : manque de justesse et manque de percussion au milieu qui ont fini par semer le doute parmi les joueurs.

Si la perte de Santelli n’est au final pas préjudiciable pour cette rencontre, elle le sera forcément pour la suite de la compétition, à commencer par le match de Coupe de France le week-end prochain. Son rendement et son entente avec Mesbah font faire défaut pour un certain temps. Pour mémoire Poggi sort de quatre matchs de suspension dont deux ont été purgé justement en Coupe de France contre des équipes de niveau régional…

Pour l’heure savourons, pour au moins deux semaines, cette place de leader que nos adversaires du jour ou les joueurs de l’AS Cannes nous envient.

 

Martin-Cioni-Bocognano-Guibert-Salis-Moretti (Poggi 52ème)-Coulibaly-Genest (Schur 54ème)-Haguy (Kifoueti 67ème)-Mesbah-Santelli.

FORZA BASTIA !

 

SHARE

2 commentaires

  1. C’est le message du coach en conférence de presse après le match. L’an dernier face à Endoume nous avions beaucoup mieux joué et pourtant…

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.