Corte – SC Bastia: La qualif pour nos Bleus !

 

C’est dans un « Santos Manfredi » bien garni que va se dérouler ce 5ème tour de la Coupe de France entre l’équipe de Corte et le Sporting. Si le soleil est au rendez-vous, un petit vent balaie le terrain d’est en ouest. Nos Bleus joueront en première mi-temps dos au vent mais face au soleil.

Les Cortenais évolueront tout de vert vêtus, nos Bleus… en blanc.

Pour cette rencontre Jean Louis Carlotti est titularisé dans les buts bastiais. Guibert légèrement blessé, Maka Mary retrouve un poste en défense centrale aux côtés de Bocognano. Cioni et Salis occupent les postes de latéraux. Moretti et Vincent sont positionnés devant la défense, légèrement en retrait de Genest et Schur. Haguy et Santelli sont aux avant-postes.

Nos Bleus engagent. Autant le dire tout de suite cela sera la seule fois du match.

« Gonflés à bloc » les locaux tentent de mettre la pression sur leurs adversaires, et sont sanctionnés de trois coups francs dès la première minute ! Sur un de ces coups francs, Mary reprend de la tête le centre de Genest. Au dessus.

Quelques minutes plus tard Haguy ne trouve pas le cadre en reprenant un centre de Salis (7ème). Nos Bleus ont pris le jeu à leur compte et sur un corner cette fois Genest distille un bon ballon sur lequel Bocognano place une reprise de la tête juste à côté des buts de Luciani le portier de Corte.

Les mouvements bastiais s’enchaînent et sur un centre de Bocognano bien lancé par Genest, Santelli se trouve à point nommé pour ouvrir le score d’un plat du pied gauche. (15ème Corte 0 Bastia 1)

Sur la remise en jeu Carlotti dévie au dessus de se transversale un centre-tir qui ne demandait qu’à finir sa course au fond des filets !

Nos Bleus reprennent leur domination et après une nouvelle tête au dessus des buts de Luciani, cette fois de Moretti, Santelli s’offre le doublé en reprenant une frappe contrée de Salis. (27ème Corte 0 Bastia 2)

Petit moment de flottement pour notre gardien qui aux 39 et 41ème minutes rate deux relances, heureusement sans danger au final. Il se reprendra juste avant la pause en récupérant une balle en cloche qui traînait devant ses buts…

A la reprise Faderne effectue deux changements : Baiget et Mela entrent en lieu et place de Dominici et Lesueur.

Comme en toute fin de première mi-temps Carlotti est mis à contribution. Il arrête une frappe cadrée tout près de son poteau droit (46ème). Visiblement les Cortenais sont beaucoup plus entreprenants en ce début de deuxième période. Nos joueurs laissent passer « l’orage » et reprennent le contrôle du match. A la 56ème Santelli est tout près du triplé, mais il tergiverse et finalement frappe sur Luciani.

A l’heure de jeu premier changement côté Bastiais. Genest laisse sa place à Mesbah.

Il faut une belle sortie de Carlotti dans les pieds de Medori pour éviter la réduction du score à la 66ème, et une mauvaise entente entre Haguy et Mesbah pour rater le 0-3 à la 69ème !

Deuxième changement chez les Bleus avec les débuts de Rahavi Kifoueti  qui remplace Haguy à la 72ème. Des débuts percutants puisque sur son premier ballon il est fauché avant d’effectuer deux débordements dans les minutes suivantes. Moins de dix minutes après son entrée en jeu il adresse sa première passe décisive en récupérant un long ballon de Bocognano. Un centre parfait et d’une tête croisée Santelli, encore lui, trompe une nouvelle fois Luciani. (81ème Corte 0 Bastia 3)

Nouveau changement côté Corte avec l’entrée en jeu de Versini, et nouveau but bastiais à la 87ème. Cette fois Santelli est passeur décisif,  Mesbah est à la conclusion. (87ème Corte 0 Bastia 4).

Mesbah aurait pu s’offrir un doublé à l’ultime minute, mais son tir ne trouve pas le cadre.

Olivier Ducreux, l’arbitre ne donnera pas de temps additionnel et siffle la fin de la rencontre sur cette nette victoire de nos Bleus.

Si le score est large, les locaux auront offert une belle résistance. C’est une bonne préparation que ce match à l’extérieur pour nos Bleus qui se devaient de nous faire oublier la contre-performance d’Aubagne.

S’il ne fallait en ressortir qu’un ce ne serait pas Santelli malgré son triplé, mais Christophe Vincent « au four et au moulin » 90 minutes durant. Assurément un renfort de poids au milieu de terrain. Belle entrée en matière, à confirmer, de Rahavi Kifoueti qui sur le côté gauche a présenté un profil bien différent de celui d’Haguy. Abondance de biens ne nuit pas…

Stéphane Rossi et son staff ont maintenant un effectif riche en qualité et en nombre. Il faudra dès le week-end prochain en persuader les joueurs de St Rémy…

 

Carlotti-Cioni-Bocognano-Mary-Salis-Moretti-Vincent-Genest (Mesbah 62ème)-Schur-Haguy (Kifoueti 72ème)-Santelli.

 

FORZA BASTIA !

 

 

 

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.