Résumé saison 2017-2018 (2/2)

Pour le premier des matchs « retour » le Sporting tombe dans un traquenard à Endoume. Ce n’est « que du N3 » donc les médias n’en font pas leurs choux gras… Supporters bastiais agressés aux abords du stade et dans les tribunes, stadiers et force de police absents puis dépassés, voilà pour l’ambiance autour de la rencontre… Côté terrain nos joueurs n’y sont pas du tout et perdront 2-0 sans avoir lutter comme il se devait en de telles circonstances… (Endoume 2 Bastia 0).

C’est un groupe très rajeuni qui s’impose le week-end suivant en 1/16ème de finale de la Coupe de Corse face au FC Ajaccio. Medori, Achilli, Boutrah et Traoré par deux fois sont les buteurs.

Borgo qui lutte déjà pour son maintien débarque à Furiani pour y disputer la 15ème journée de championnat. Oswald est titulaire au sein d’une équipe qui ouvre le score dès la 6ème minute de jeu mais qui aura toutes les peines du monde à venir à bout d’une équipe réduite à 10 puis 9 joueurs à la 69ème minute ! Tout juste si les visiteurs n’égalisent en fin de match ! A l’issue de cette rencontre Stéphane Rossi parlera de honte… (Bastia Borgo 1-0 But de Manset)

C’est une nouvelle fois une équipe composée en grande partie de jeunes et de remplaçants qui s’impose en 1/8ème de finale de la Coupe de Corse face à Bastelicaccia formation évoluant en R1.  (Bastelicaccia 0 Bastia 5 Buteurs : Santini, Boutrah X2, Kherbache, Benhaïm)

Retour aux « affaires sérieuses » face au Pontet pour la 16ème journée de championnat. A la ½ de jeu Stéphane Rossi a déjà effectué deux changements. Oswald et Coulibaly menton ouvert, sortent sur blessure sans que les fautifs n’écopent du moindre « jaune ». Désorganisés et menés au score, nos Bleus égalisent par l’intermédiaire de Genest qui signe son arrivée. La deuxième période très pauvre ne verra pas le score évoluer. A la fin de la rencontre le Sporting pointe à 6 points derrière Endoume. La fin des illusions est proche.

La journée suivante, la 17ème, aurait pu et du nous redonner de l’espoir…

Du fait des incidents survenus lors de l’avant match Endoume-Bastia, les Marseillais disputeront leurs trois matchs prévus en Corse à huis clos ! C’est d’une logique imparable… Ils sont pourtant battus contre toute attente 2-0 à Erbajolo par l’Etoile. Malheureusement le Sporting ne profite pas de l’aubaine en ne parvenant pas à battre Le Cannet à Furiani ! La malchance s’en mêle avec ce coup-franc de Benhaïm sur le poteau juste avant la mi-temps et cette tête de Kherbache sur la transversale lors des arrêts de jeu en fin de rencontre. (Bastia 1 Le Cannet 1 But de Traoré)

Petit tour en Coupe de Corse à Bonifacio qui évolue en R2 et petite victoire obtenue sur le score de 1 à 0. Le Sporting est qualifié pour la ½ finale. Camara est l’unique buteur de cette rencontre.

Il reste désormais 9 journées de championnat avant la fin de saison, et la seule solution pour espérer coiffer Endoume sur le fil est de réaliser un sans faute et attendre dans le même temps un faux pas du leader. Seule une volonté à toute épreuve peut nous faire encore espérer au miracle.

C’est dans avec cet état d’esprit que nos Bleus se rendent à Ajaccio pour le compte de la 18ème journée. La pluie n’a pas empêché les Turchini de se déplacer en nombre à François Coti. Un train spécial au départ de Bastia a même été affrété pour l’occasion ! La détermination et au finale la victoire des nôtres sont saluées comme il se doit. Dommage qu’une poignée « d’Oursons » ne l’ai pas accepté. Endoume qui s’est imposé face  à Aubagne reste 5 points devant. (Ajaccio 0 Bastia 1. But de Coulibaly)

Lucciana que le tirage de la Coupe de Corse a désigné comme adversaire du Sporting débarque à Furiani pour y disputer la 19ème journée de championnat. « Un match entre amis » avions nous titré après la rencontre. Le 2-0 qui sanctionne « les débats » laissent entrevoir l’issue du match de Coupe de Corse. Hélas…

Fin de match à suspens à Cannes entre les Cannois et Endoume. Après avoir pris l’avantage 1-2 à la 91ème minute, Endoume est rejoint à la 94ème ! 2-2 au final et deux points de rattrapés par nos joueurs. L’écart n’est plus que de 3 points.

Gémenos que nos joueurs avaient très difficilement battu 1-0 lors du match « aller » est l’adversaire du Sporting pour cette 20ème journée. A l’issue une nouvelle fois d’un match très moyen nos Bleus sont crucifiés lors du temps additionnel par un but de Chevreuil. Cette fois les chances de monter s’envolent pour de bon, Endoume toujours à huis-clos s’imposant à Borgo. (Gémenos 1 Bastia 0)

La victoire face à Villefranche lors de la 21ème journée ne permet pas au Sporting de réduire l’écart avec le leader qui de son côté s’impose face au Pontet. (Bastia 4 Villefranche 1. Buteurs Manset X2, Kherbache, Boutrah)

La venue de Cannes, 22ème journée, n’intéresse plus grand monde puisque moins de 2000 spectateurs garnissent les travées de Furiani pour ce qui aurait pu être une « finale » du groupe. Mais les Cannois prétendant déclarés au titre n’ont pas confirmé non plus et sont à 6 points derrière le Sporting. Victoire « de prestige » tout de même pour les nôtres qui s’imposent 2-1, Mandrichi répondant en fin de match à Manset et Traoré. Endoume ne lâche rien et gagne au Cannet.

Le Sporting qui a réalisé son plus gros score de la saison face à St Rémy (6-0) retrouve l’équipe provençale lors de la 23ème journée. Deux nouveaux buts marqués face aux hommes de Pierre Bernard et trois nouveaux points « pour rien » pour le Sporting, les Ajacciens balayés 4-0 ne pesant pas lourd à Endoume. (St Rémy 0 Bastia 2 Buteurs Oswald et Benhaïm)

Fin des derniers espoirs le 28 avril pour nos Bleus puisque dans l’après-midi Endoume s’impose dans son 3ème match à huis-clos en Corse, cette fois à Lucciana. Cela n’empêche pas les hommes de Stéphane Rossi un peu plus tard dans la soirée de « faire le job » et d’écraser Ile Rousse. (Bastia 5 Ile Rousse 1 Buteurs  Benhaïm, Manset, Traoré, Coulibaly et 1 CSC)

Le « match » contre le Gallia en ½ finale de la Coupe de Corse se termine sur le score de 3-2 en faveur des joueurs de Corlija pourtant menés 0-2. Ah si le Sporting avait pu « tirer » l’Etoile ou Sud FC pour cette ½ finale…. (Lucciana 3 Bastia 2 Buts Bourouis-Belle X2)

Autre match « entre amis » quoi que… pour cette 25ème journée. Si le Sporting ne peut plus rien espérer quant à la montée en N2, pour l’Etoile qui reçoit à François Monti l’éventualité d’un maintien en N3 est toujours possible. De là à penser que… C’est au final sur un score de un partout que les deux équipes se quitteront. En bons amis ? Pas sûr. (EF Bastia 1 SC Bastia 1 but de Manset)

Aubagne leader lors des 5, 6, 7 et 8ème journées, et donc lors du match « aller » qui coûtera si cher à Stéphane Rossi, se présente à Furiani pour le compte de la 26ème et dernière journée en occupant la 7ème place avec 14 points de moins que nos Bleus. Beaucoup avaient rêvé d’une victoire bastiaise offrant le titre lors de cette ultime rencontre. Nous le savons maintenant il n’en est rien… La victoire est bien là mais ne nous apporte rien de plus que des regrets puisque avec deux défaites lors de leurs deux dernières rencontres les joueurs d’Endoume vraisemblablement démobilisés ne terminent qu’avec deux petits points d’avance au terme de ces neuf mois de compétition. (Bastia 3 Aubagne 1 Buteurs Mesbah X2 Benhaïm)

Vous avez dit regrets ?

PS : Durant la saison plusieurs clubs (dont Endoume) ont adressé un courrier à la FFF pour se plaindre du fait que le Sporting disputait ses matchs contre les autres équipes de Haute Corse à Furiani. Nous n’avons pas entendu ces mêmes clubs protester contre le fait qu’Endoume ait disputé, dans le sprint final, trois rencontres à huis-clos en Haute-Corse… Non seulement le club marseillais a été avantagé, mais les trois clubs corses qui n’avaient absolument rien à voir avec les incidents ayant eu lieu lors de la réception du Sporting à Endoume ont été pénalisés sportivement et financièrement…

Des noms et des chiffres…

30 joueurs auront porté le maillot de l’équipe Une cette saison dans les trois compétitions auxquelles le Sporting a participé (Championnat, Coupe de France, Coupe de Corse) :

Achilli 17 matchs, Akanni 20, Balbinot 7, Benhaïm 26, Bourouis-Belle 4, Boutrah 13, Ca 15, Camara 21, Carlotti 8, Cioni 17, Coulibaly 30, Derouard 21, Diallo 16, Genest 13, Kherbache 11, Leca 3, Manset 24, Martin 26, Mary 14, Medori 21, Mesbah 21, Oswald 13, Piercecchi 3, Romain 13, Roncaglia 5, Santini 22, Traoré 25, Triki 22. Pianelli et Agostini ont également participé avant d’être mutés à la trêve.

 En championnat

15 Victoires: 9 à domicile 6 à l’extérieur (y compris les rencontres disputées à Furiani contre le Gallia, Ile Rousse et Borgo)

8 Nuls: 4 à domicile 4 à l’extérieur

3 Défaites: toutes à l’extérieur.

46 buts marqués : 3ème attaque. Seulement 3 matchs sans marquer au moins 1 but : Aubagne, Endoume et Gémenos

18 buts encaissés : meilleure défense. 11 matchs sans encaisser de but dont 5 consécutifs entre la victoire contre Lucciana (28/10) et la victoire à Villefranche (18/11).

Buteurs : Manset 17 (meilleur buteur du groupe Corse-Méditerranée), Mesbah 7, Benhaïm 6, Traoré 3, Boutrah Coulibaly Kherbache 2, Derouard Genest Mary Oswald Romain Santini 1 (+ 1 CSC)

10 fois le Sporting a été mené au score. 7 fois il a arraché le nul, 3 fois il a perdu. But de la défaite encaissé à la 87ème minute à Cannes et à la 93ème à Gémenos.

 

FORZA BASTIA !

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.