A une victoire près…

Affluence d’un club de N3, ou presque, pour cette dernière de la saison à Furiani. Le manque d’enjeu et le week-end prolongé y sont forcément pour quelque chose…

Comme nous l’annoncions dans la présentation de la rencontre Stéphane Rossi est contraint de revoir quasiment toute sa défense suite au forfait de Medori et Oswald. Du coup, devant Martin nous retrouvons de droite à gauche Santini, Roncaglia, Coulibaly et Camara. A la récupération Triki et Genest avec juste devant eux Benhaïm. Mesbah, Manset et Traoré an attaque complètent le « 11 » de départ. Pour cette dernière de la saison Julien Benhaïm hérite du brassard de capitaine. Un signe ?

Pas de pression en apparence pour les joueurs d’Aubagne qui arrivent au stade tout juste une heure avant le coup d’envoi. A noter tout de même leur arrêt de quelques minutes devant la stèle.

C’est le Sporting qui engage et qui prend le jeu à son compte cependant sans vraiment se montrer dangereux jusqu’à la 8ème minute où après un beau débordement Santini adresse un centre repris victorieusement de la tête par Mesbah. (8ème Bastia 1 Aubagne 0)

Trois minutes plus tard le Sporting aurait pu doubler la mise mais Manset « oublie » Mesbah et Benhaïm, idéalement placés, et frappe largement au dessus des buts de Berghout.

Il faut attendre le ¼ d’heure de jeu pour que Martin intervienne suite à un coup-franc tiré par Mdahoma.

Le Sporting reprend le jeu à son compte mais pêche dans la justesse de passes. C’est pendant cette période « bastiaise » que l’arbitre siffle une « pause fraîcheur » !

Retour au jeu et nouveau coup-franc pour les visiteurs, coup-franc là encore frappé par Mdahoma. Cette fois c’est Manset qui éloigne le danger de la tête. (28ème)

A la 30ème un déboulé de Traoré qui a superbement éliminé se termine par un centre et une reprise de Mesbah qui trompe Berghout pour la deuxième fois ! (30ème Bastia 2 Aubagne 0). Cinq minutes plus tard nous assistons au même débordement de Traoré et à un nouveau centre en direction de Mesbah, mais cette fois ci le gardien visiteur évite le pire pour les siens.

Il faut attendre la 41ème minute pour voir le premier corner de la rencontre. Il est pour Aubagne mais ne donne rien de plus qu’un dégagement en touche de Genest.

Une dernière contre-attaque d’un Traoré virevoltant ne permettra pas à nos Bleus d’alourdir la marque avant la mi-temps. (45ème)

Pas de changement de joueur à la reprise, mais trois petites minutes plus tard Traoré blessé à la cuisse cède sa place à Leca. A la 49ème Mesbah cette fois ci en position d’ailier adresse un centre qu’Okan Agoussi détourne de justesse en corner. Le « CSC » n’était pas loin…

L’entrée de Leca dans l’axe « a repoussé » Benhaïm sur le côté gauche. Le jeu bastiais s’en ressent, les débordements de Traoré manquent.

A l’heure de jeu les premiers changements de joueurs interviennent côté Aubagne avec les entrées d’Hamedi et Mroivili en lieu et place, respectivement, de Mdahoma et Camara.

A près un dribble dans la surface suivi d’une frappe non cadrée (66ème) Manset cède sa place à Boutrah (69ème). Boutrah se positionne sur le côté gauche alors que Benhaïm « récupère » son poste au milieu.  Dans le même temps Benarbia est remplacé par Petrozzi à Aubagne, tout cela juste avant une nouvelle « pause fraîcheur ».

Alors que les Aubagnais viennent d’obtenir un corner bien capté par Martin, sur la contre-attaque Mesbah est légèrement bousculé dans la surface à la réception d’une passe de Boutrah. Penalty « généreux » que Benhaïm d’une frappe en pleine lucarne convertit en but ! (75ème Bastia 3 Aubagne 0). Pour contestation Hammoub écope d’un carton jaune. (76ème)

Visiblement conscient de la légèreté de la faute sur Mesbah, l’arbitre « rééquilibre » les choses en accordant cette fois ç Aubagne un penalty tout aussi généreux. Assami qui avait manqué sa tentative au match aller marque cette fois ci malgré les « encouragements » du public. Vexé il se dirige vers la tribune Sud et écope d’un carton jaune ! (78ème Bastia 3 Aubagne 1)

Alors qu’il a longtemps hésité à sortir ses cartons l’arbitre «se lâche » puisque Benhaïm en récolte un à la 81ème suivi par Coulibaly à la 84ème

Après une tentative de Leca sur à un coup-franc plein axe qui termine dans les bras de Berghout ce sont les visiteurs qui suite à une corner joué à deux trouvent le petit filet des buts de Martin.

La dernière action de la rencontre sera bastiaise, mais la frappe de Boutrah légèrement trop croisée ne trouve pas le cadre.

C’est sur cette victoire 3-1 que le rideau de la saison 2017-2018 tombe.

Ce sont au final 3 petits points, une victoire, qu’il aura manqué au Sporting pour réaliser l’exploit de monter en N2 dès cette saison. Exploit si l’on se souvient où était le Club fin août dernier…

Dès la fin de la rencontre les journalistes présents en salle de presse n’ont pas manqué de questionner Stéphane Rossi sur cette saison et sur son avenir. Sur la saison il reconnait avoir beaucoup appris quant à la constitution d’un groupe répondant le mieux aux besoins de ce niveau amateur. La volonté de ne pas « piller » les clubs de la région malgré l’urgence ne sera plus de mise pour la prochaine saison… L’improvisation dans tous les domaines non plus par la force des choses… Problème, sera-t-il encore là pour mettre en place ce qu’il souhaite ? A ce jour aucune décision ne semble avoir été prise par les dirigeants. Difficile donc de se projeter. Espérons que ce flou, non artistique, ne dure pas trop longtemps.

L’équipe: Martin-Santini-Roncaglia-Coulibaly-Camara-Genest-Triki-Benhaïm-Traoré (Leca 49ème)-Mesbah-Manset (Boutrah 69ème)

FORZA BASTIA !

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.