A chacun sa mi-temps…

Décor « champêtre » pour ce derby entre l’Etoile et le Sporting. En programmant cette rencontre à François Monti, le message « restez chez vous » était clair. Il est parfaitement suivi car la petite tribune, malgré tout sûrement plus garnie qu’à l’accoutumé, n’est pas pleine au moment du coup d’envoi.

Pour cette avant-dernière journée de championnat les enjeux sont une victoire pour les Filantistes qui leur permettrait d’espérer le maintien, et « le prestige » pour le Sporting…

Stéphane Rossi aligne les onze joueurs suivants au coup d’envoi : Martin, Triki, Coulibaly, Oswald, Camara, Santini, Genest, Benhaïm, Traoré, Mesbah et Manset. Difficile pour nous de saisir l’organisation mise en place.

Pas vraiment d’emprise ni d’un côté ni de l’autre en début de rencontre qui verra tout de même le Sporting se voir refuser un but pour une position de hors-jeu. A partir de la 20ème minute l’Etoile commence à prendre le dessus et après une première alerte obtient un penalty bien généreux… Barbato le frappe mais Martin parvient à détourner en corner (30ème). Nullement affecté par cet échec le même Barbato trouve la lucarne quelques minutes plus tard suite à une belle frappe des 16 mètres. (33ème EFB 1 SCB 0). Nos Bleus accusent le coup et ne parviennent pas à remonter au score avant la pause.

Dès l’entame de la deuxième période nos joueurs prennent le jeu à leur compte ce qui permet à Antoine Casta le portier local de se mettre en valeur en plusieurs occasions.

Au fil de la rencontre Stéphane Rossi opère ses trois changements puisque vont entrer Leca, Achilli et Derouard. L’entrée de Leca va « dynamiser » le jeu côté Sporting, puisque après un nouveau but refusé à Manset, ce dernier parvient à tromper Casta d’une talonnade dans les 6 mètres. (83ème EFB 1 SCB 1).

Malgré une fin de rencontre tout à son avantage le Sporting ne parviendra pas à doubler la mise. Ce nul met fin  à la série de quatre victoires consécutives des hommes de Stéphane Rossi et offre peut être le maintien à ceux de Fred Née.

Il n’y avait certes plus d’enjeu côté Sporting, mais nous pouvons nous demander où étaient passés les 7000 spectateurs présents à l’automne lors du SCB-ACA. Supporter son équipe c’est dans les bons moments comme dans les moins bons.

Les absents n’auront pas vu la bonne entrée de Vincent Leca qui aura beaucoup apporté dès son entrée sur le terrain. Une belle découverte pour nous que ce joueur qui revient d’une grave blessure et qui ne figure même pas dans l’effectif sur le site officiel.

L’équipe: Martin-Triki-Oswald-Coulibaly-Camara (Achilli)-Santini (Leca)-Genest-Benhaïm-Traoré- Mesbah (Derouard)-Manset

FORZA BASTIA !

SHARE

1 commentaire

Laissez votre commentaire