Le job est fait…

Pas de conférence de presse d’avant match cette semaine donc pas « d’explications » pour les absences de plusieurs joueurs dans la liste des 16 participants à ce déplacement à Aix pour y affronter l’AS St Rémy. De fait nous ne saurons pas pourquoi c’est avec un « banc » d’une moyenne d’âge de moins de 18 ans ½ que le Sporting va débuter le match.

Le résultat d’Endoume étant connu (victoire 4-0 face à l’ACA) une autre inconnue entoure cette rencontre : Quel va être l’état d’esprit de nos joueurs ?

Le « 11 » aligné à l’entame de la partie est composé de Martin, Triki, Oswald, Medori, Camara, Coulibaly, Genest, Kherbache, Benhaïm, Traoré et Manset.

Des accaniti garnissent les tribunes aixoises et se feront entendre 95 minutes durant !

Rien de notable dans les dix premières minutes de jeu si ce n’est que le nouveau coup reçu au menton par Coulibaly ce qui lui vaut quelques minutes sur la touche pour se faire soigner. Comme au Pontet, l’auteur de la faute s’en tire sans la moindre remontrance…

Première alerte pour St Rémy à la 12ème lorsque Manset se sort du marquage très serré de deux adversaires près du poteau de corner. Il parvient tout de même à centrer, mais Genest ne cadre pas sa reprise.

Après un « azzufu » à la 18ème l’arbitre convoque Benhaïm et un joueur local. Avertissement verbal aux deux pour cette fois.

Il n’y a pas de quoi s’emballer à suivre cette rencontre sans commentaire, dans un stade pour le moins champêtre, et la haine des « 9 » nous prend à ce moment du match. Où nous ont-ils menés…

Heureusement à la 25ème suite à un coup-franc tiré par Benhaïm le ballon est prolongé par Traoré et parvient finalement à Oswald au point de penalty. Notre arrière central monté « pour placer sa tête » ne se fait pas prier pour convertir l’offrande en but… du pied. (25ème St Rémy 0 Bastia 1)

Nouveau coup-franc trois minutes plus tard tiré cette fois par Genest, mais la reprise de la tête ne trouve pas le cadre.

C’est Degraeve qui écope du premier carton jaune de la partie (33ème) après une faute sur Manset à 40m de ses buts. Ce coup-franc ne donnera rien, mais Manset est à deux-doigts de reprendre un bon centre de Traoré. Le gardien intercepte le ballon. (39ème)

Petite poussée de St Rémy entre la 42ème et la 45ème avec trois coups-francs durant ce laps de temps. Rien de notable si ce n’est le carton jaune reçu pas Kherbache. (45ème)

C’est sur se score de 1-0 en faveur de nos Bleus que l’arbitre siffle la mi-temps.

1-0 en faveur du Sporting à la pause, c’était déjà le cas au match aller avec le résultat que nous savons. Heureux présage ?

Les 22 « acteurs » sont revenus sur le terrain depuis un bon moment, manque juste le trio arbitral pour entamer la 2ème période….

Visiblement « remontés » les locaux tentent et réussissent à presser nos Bleus qui ont bien du mal à se sortir du pressing. Une contre-attaque de Traoré et un tir contré par la défense de St Rémy mettra fin à cet épisode avant qu’un nouveau carton jaune ne soit donné à un joueur local pour une faute sur Kherbache.

A l’heure de jeu Stéphane Rossi effectue son premier changement. Kherbache moins à l’aise que lors de ses dernières sorties est remplacé par Boutrah.

Alors que les locaux frappent un corner, Martin s’interpose et relance vers Benhaïm qui prolonge pour Traoré. Le ballon arrive dans les pieds de Genest qui ne trouve pas le cadre. (68ème)

Boutrah à la 70ème et Medori à la 73ème ne sont pas plus précis, mais la « délivrance » arrive à la 74ème grâce à Benhaïm qui, bien servi par Traoré parvient à doubler la mise d’une belle frappe. (74ème St Rémy 0 Bastia 2)

Stéphane Rossi en profite pour relancer Akanni qui entre à la place de Triki pour le dernier ¼ d’heure (75ème)

Alors que nous pensions nous diriger vers une fin de match « tranquille », l’arbitre accorde un penalty aux locaux pour une faute peu évidente. Martin effectue l’arrêt qu’il faut et préserve sa cage. OUF ! (76ème)

Pour les dix dernières minutes Traoré cède sa place au jeune Bourouis-Belle. (81ème)

Cinq minutes de temps additionnel en cette fin de rencontre durant lesquelles Manset ratera l’occasion de faire le break et Bourouis-Belle écopera d’un carton jaune.

Le Sporting s’impose 2-0 et poursuit sa série d’invincibilité. Nos joueurs « ont fait le job » conservant ainsi un infime espoir puisque nous l’avons dit, dans le même temps Endoume n’a pas faibli. Nos joueurs ne sont pas maîtres de leur destin, la série de trois matchs à disputer à Furiani permettra peut être d’atteindre les 15 points sur 15 attendus pas le coach. Maigre consolation…

L’équipe: Martin-Triki (Akanni 75ème)-Oswald-Medori-Camara-Coulibaly-Genest-Benhaïm-Traoré (Bourouis-Belle 81ème)-Kherbache (Boutrah 61ème)-Manset

FORZA BASTIA !

SHARE

1 commentaire

  1. Notre Sporting se prendrait-il pour le lièvre de la fable ?
    Il faut dès maintenant préparer la saison prochaine, nous avons encore trois rencontres à jouer.
    Nous terminerons à la seconde place malgré des débuts « perturbés », et derrière des Phocéens beaucoup plus réguliers.

Laissez votre commentaire