Ce devait être une finale…

Ce devait être « LA » finale de ce groupe Corse-Méditerranée pour l’accession en N2. Ce sera juste un match entre le 2ème et le 4ème respectivement à 6 et 12 points du leader Endoume…

Si cette rencontre reste une rencontre de haut de tableau (en N3…) ce match n’aura pas le piment qui lui était promis.

La faute à qui ? A des Bastiais qui ont raté le coche en ne profitant pas des (rares) faux-pas des Marseillais et à des Cannois bien trop irréguliers ces derniers temps qui depuis le nul concédé à domicile aux hommes de Fred Née (2-2 le 3 février dernier) ont enchaînés depuis défaites et nuls durant six rencontres avant de battre difficilement Borgo (2-0) le week-end dernier alors que les visiteurs ont raté un penalty à la 80ème minute qui aurait ramené le score à 1-1…

Aujourd’hui les Cannois occupent la 4ème place avec 34 points. Ils ont enregistré 10 victoires, 4 nuls et 7 défaites. S’ils ont inscrit 30 buts, ils en ont encaissé 28 dans le même temps. La force de l’AS Cannes est donc son attaque où figure un certain Mandrichi auteur de 10 buts dont 2 contre le Sporting au match aller. Mais il n’est pas seul puisque Darnet en a inscrit 4, Guelade et Kouakou 6. Il faudra être vigilant !

Côté bastiais, si le score face à Villefranche et net et sans bavure, il ne faudra pas oublier que nos joueurs ont été menés au score avant de prendre le large à l’heure de jeu. Face à un adversaire comme Cannes il faudra être présents 90 minutes durant.

S’il reste un (très) mince espoir d’accession au Sporting, cela passe impérativement par une victoire face aux Cannois. Pour cela Stéphane Rossi pourrait récupérer Medori qui s’était blessé lors de l’échauffement avant la rencontre face à Villefranche. Aucun des autres blessés ne sera réintégré et Traoré est incertain. Il faudra donc encore « bricoler », notamment pour le poste d’arrière droit, mais le groupe aura eu une semaine pour s’y préparer.

15 points sur 15 tel est l’objectif du Sporting en espérant dans le même temps un faux pas d’Endoume. Avec l’état d’esprit affiché en seconde période par nos joueurs face aux Villefranchois et libérés de toute pression la mission est-elle encore possible ?

Le groupe : Martin-Carlotti-Medori-Oswald-Achilli-Camara-Akanni-Triky-Coulibaly-Genest-Benhaïm-Ca-Manset-Kherbache-Traoré-Mesbah

 

FORZA BASTIA !

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.