Mathématiquement …

Le Tour de Corse automobile a bon dos…

Aucun journaliste présent à la conférence de presse d’avant match ce jour, le désintérêt pour ne pas dire le désamour est bien présent en cette fin de saison. Comment pourrait-il en être autrement après le coup de massue reçu il y a deux semaines avec cette défaite dans les arrêts de jeu face à Gémenos doublée d’une victoire d’Endoume à Borgo ? Six points de retard (plus un au goal-average particulier) sur le leader à six journée de la fin est-il raisonnable d’y croire encore ? C’est pourtant le message que le coach essaye de faire passer à ses joueurs et aux accaniti. Y croit-il lui-même ?

C’est à 15h, horaire inhabituel à Furiani, que nos Bleus tacheront de renouer avec le succès face à Villefranche.

Les joueurs de Stéphane Martino occupent la 10ème place au classement avec 28 points (8 victoires, 4 nuls, 8 défaites). Sur ces 28 points 10 ont été gagné à l’extérieur avec des victoires à St Rémy, Borgo et Ile Rousse et un nul au Pontet. Les Villefranchois qui restent sur deux victoires à domicile (3-1 face à Gémenos et Cannes) ont inscrit 27 buts cette saison tout juste deux de moins que le Sporting. Six attaquants à l’effectif, quatre buteurs ! De Jemaguer 3 buts en 11 matchs à Astier 6 buts lui aussi en 11 matchs en passant par Gignoli et Tahtouh avec 4 buts chacun, le danger peut venir de partout. A contrario la défense ne semble pas très sûre puisqu’elle a encaissé le double de buts que le Sporting, 26 contre 13.

Qu’il reçoive ou qu’il soit « reçu » à Armand Cesari le Sporting ne s’y est pas incliné cette saison (8 victoires et 2 nuls). Qu’il en soit ainsi jusqu’à l’ultime journée même si pour la réception de Villefranche Stéphane Rossi devra faire face à une hécatombe de blessés. Aux absents de longue date, Romain et Maka Mary, à celle plus récente de Diallo, sont venues s’ajouter celle de Cioni, jusqu’à la fin de la saison, de Derouard et Santini out pour un mois environ et de Ca. Akanni trop juste physiquement et préservé c’est donc sans véritable arrière droit que le coach devra composer son « 11 » de départ.

Balbinot et Boutrah effectuent leur retour dans le groupe. Apporteront-ils le grain de folie à un ensemble qui semble s’être « liquéfié » depuis la reprise ?

Le groupe : Martin-Carlotti-Medori-Oswald-Achilli-Camara-Triky-Coulibaly-Genest-Benhaïm-Balbinot-Manset-Kherbache-Traoré-Mesbah-Boutrah

 

FORZA BASTIA !

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.