Match charnière…

« Merci l’Etoile, et à charge de revanche ! » Ce sont en substance les propos de Stéphane Rossi lorsque nous évoquons la victoire de l’Etoile Filante Bastiaise face à Endoume. C’est sûr que ce résultat «inespéré » des hommes de Fred Née face au leader relance le Sporting dans la course à l’accession nos Bleus ayant la possibilité de revenir à trois points de la première place en cas de succès dans cette rencontre décalée de la 17ème journée.

L’adversaire du jour, l’ES Cannet-Rocheville occupe la 11ème place au classement avec 18 points obtenus grâce à 4 victoires et 6 nuls (6 défaites). Avec 24 buts inscrits (25 pour le Sporting), son attaque figure parmi les « bons élèves » du groupe contrairement à sa défense qui a encaissé 27 buts et la place au 11ème rang.

Au match « aller », le deuxième en championnat pour nos Bleus de l’époque, les joueurs du Cannet avaient ouvert la marque à la 86ème minute et nous pensions sincèrement que « les carottes étaient cuites » avant que Julien Benhaïm d’une superbe frappe égalise 2 minutes plus tard et nous offre le point du nul. Depuis les trajectoires de ces deux formations se sont croisées et si le Sporting vise toujours l’accession, le Cannet tente de ne pas être rejoint par le trio de queue…

Après la triste victoire face à Borgo et le nul décevant au Pontet, les trois points perdus par Endoume s’apparentent à une victoire du Sporting pour les joueurs de Stéphane Rossi c’est dire si le moral des troupes était tombé bien bas… La venue du Cannet doit permettre à nos Bleus de relancer une indispensable série de victoire afin de grappiller le retard sur Endoume.

Pour cette rencontre le coach bastiais récupèrera Diallo et Benhaïm absents au Pontet et pourra compter sur Oswald et Coulibaly rapidement sortis sur blessure. Mais au-delà des hommes c’est avec un état d’esprit irréprochable que nos Bleus devront aborder ce match. Jusqu’à maintenant, il faut bien le reconnaître, ils ont été incapables d’être performants tactiquement et moralement sur la durée d’une rencontre. Que cela soit face à Borgo et au Pontet, ils ont pressé l’adversaire les dix premières minutes, ouvrant même la marque dès la 6ème face aux joueurs de Valéry, avant de « disparaître ». C’est incompréhensible !

Si rien n’est perdu à l’heure actuelle concernant l’accession, il reste encore 9 matchs soit 27 points à distribuer, il faut avant de compter sur une défaillance d’Endoume (qui vient d’écoper d’un match de suspension de terrain) que nos Bleus ne comptent que sur eux-mêmes. Les joueurs de l’Etoile leur ont fourni la recette… A eux de s’en inspirer !

Le groupe : Martin-Carlotti-Cioni-Medori-Oswald-Diallo-Camara-Coulibaly-Genest-Derouard-Triki-Benhaïm-Mesbah-Manset-Traoré-Kherbache

PS : La rencontre de rugby France-Italie ayant entrainé le report de ce Bastia-Cannet Rocheville, le Sporting sera sur deux fronts ce week-end puisque se disputent également les ¼ de finale de la Coupe de Corse. Ce sont les joueurs non retenus par la rencontre de N3, les éventuels remplaçants non entrés en jeu et quelques U19 qui défendront nos couleurs en Coupe.

 

FORZA BASTIA !

SHARE

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.