Un sévère avertissement…

C’est devant environ 5000 spectateurs que va se dérouler ce choc entre le Sporting et Endoume l’actuel leader. Les accanti espèrent bien assister à l’issue de la rencontre à une passation de pouvoir. Le coach aussi assurément qui aligne sa formation en 4-3-3 avec Martin dans les buts, Cioni Medori Diallo et Akanni en défense. Au milieu nous retrouvons Coulibaly Benhaïm et Derouard et en attaque la triplette Mesbah Manset Romain.

Ce sont nos Bleus qui engagent et qui mettent d’entrée la pression sur les hommes de Poirier. Le premier ¼ d’heure est bastiais puis Endoume se défait peu à peu l’emprise et s’offre une première frappe, non cadrée, à la 17ème minute suivie d’un corner deux minutes plus tard sans danger pour Martin.

Un deuxième temps fort permet à nos joueurs de relancer la machine, avec d’abord une tête de Coulibaly à côté puis une reprise d’Akanni suite à deux corners là encore au ras du poteau de Saintot . (26 et 29èmes)

Un centre sans personne pour reprendre (31ème) et un coup-franc pour les bras de Martin (41ème) seront les seuls faits marquants des visiteurs durant le dernier ¼ d’heure de cette première période.

Une mi-temps qui nous aura montrer une équipe visiteuse prompte à contre attaquer mais assez fébrile sur les coups de pied arrêtés, coup de pieds arrêtés qui auront été la seule arme de nos joueurs durant ces 45 premières minutes.

Pas de changement de joueur à la reprise et des Bleus qui comme en début de rencontre tentent d’entrée de jeu de s’imposer. Ce sont pourtant les visiteurs qui se procure la meilleure occasion à la 48ème avec ce centre de Tourtour qu’Anani seul à 6 mètres des buts de Martin expédie au dessus de la transversale !

Avertissement sans frais auquel Benhaïm qui trouve le petit filet (50ème) puis Manset (59ème) et Mesbah (60ème) répondent, mais notamment sur cette frappe Saintot s’en sort avec brio.

Après un premier changement côté Endoume Trani prenant la place de Tourtour (61ème), nos Bleus repartent à l’attaque mais ni la reprise de la tête de Romain (63ème) ni le coup-franc de Benhaïm (65ème) ne sont cadrées.

A la 70ème Diallo écope d’un carton jaune qui le privera du match retour dans deux semaines…

Après que Mesbah ait cédé sa place à Traoré (71ème), Endoume profite d’un ballon perdu par nos attaquants pour partir en contre-attaque. Mekhalfa déborde côté droit et adresse un centre qu’Anini étrangement seul en pleine surface catapulte au fond des buts de Martin. C’est la douche froide à Armand Cesari ! (72ème Bastia 0 Endoume 1)

Alors que Manset est trop court pour reprendre un centre d’Akanni, Stéphane Rossi effectue deux changements. C’est d’abord Triki qui remplace Derouard (79ème) puis Achilli qui effectue son retour à la place d’Akanni à la 81ème).

Nos joueurs reprennent le jeu à leur compte et après une première tentative bien stoppée par Saintot (85ème), Traoré d’une belle frappe parvient à égaliser dans la minute suivante dans un stade « chaud bouillant » (86ème Bastia 1 Endoume 1)

Les visiteurs en sont réduits à utiliser tous les subterfuges, gain de temps pour « blessure », changement de joueurs, afin de casser le rythme que nos Bleus mettent en cette fin de rencontre.

Après une dernière frayeur, un coup-franc à la limite de la surface pour les visiteurs, et un dernier corner pour le Sporting, l’arbitre siffle la fin de la partie après quatre minutes de temps additionnel.

Cette équipe d’Endoume est, avec celle de l’ACA, celle qui nous a fait la meilleure impression depuis le début de la saison sans, paradoxalement s’être montrée très dangereuse. Nous avons recensé 4 « actions » (centres plus ou moins dangereux, corners, coups-francs) en première mi-temps et 5, dont le but en deuxième. Pourtant nos Bleus ont frisé la correctionnelle.

Une nouvelle fois rien à redire côté état d’esprit de la part de nos joueurs qui dont réussi à revenir au score. Par contre nous regretterons le peu d’actions construites comme nous en avions vu face à St Rémy et la difficulté rencontrée par nos joueurs face à un bloc compact comme l’était celui d’Endoume.

A l’issue de cette rencontre le Sporting grimpe à la 2ème place du classement, mais rappelons-le seule la première permet d’accéder à l’échelon supérieur…

Un bon résultat face à l’Etoile samedi prochain est impératif avant de retrouver cette équipe d’Endoume dans quinze jours. Les Provençaux se contenteront-ils chez eux de jouer la contre-attaque ? Pas sûr… A nos joueurs de leur rendre la monnaie de leur pièce.

Martin-Cioni-Medori-Diallo-Akanni (Achilli 80ème)- Coulibaly-Benhaïm-Derouard (Triki 79ème)-Romain-Manset-Mesbah (Traoré 71ème)

FORZA BASTIA !

SHARE

1 commentaire

  1. Rien n’est écrit, il va falloir cravacher jusqu’au bout pour essayer d’accrocher la première place.
    Les deux prochaines rencontres seront importantes pour la suite de la compétition; quatre points devront être pris au minimum.
    En attendant l’équipe doit apprendre à poser son jeu et surtout à débloquer les situations compliquées. Il serait grand temps.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.