3 points c’est tout…

Temps froid et pluvieux, concurrence avec des matchs de N3 à Borgo et Furiani, porte monnaie trop sollicité en cette période de cadeaux, et malgré la très belle victoire obtenue de week-end dernier face à St Rémy, Armand Cesari sonne bien creux pour ce dernier rendez-vous de l’année. Les principaux concurrents du Sporting pour l’accession ont tous joué et gagné un peu plus tôt dans l’après-midi. Il faut donc que nos joueurs s’imposent afin de rester dans la course, même si de son côté Fanfan Félix se contenterait d’un résultat nul…

Cioni blessé c’est Akanni qui occupe le poste d’arrière droit. Le reste de l’équipe ne change pas et ce sont donc Martin, Akanni, Medori, Diallo, Camara, Coulibaly, Derouard, Benhaïm, Romain, Traoré et Manset qui sont alignés au coup d’envoi donné par Ile Rousse.

Il ne fallait pas arriver en retard puisque dès la 2ème minute le score est déjà de 1-0 en faveur de nos Bleus. Un coup-franc côté gauche de l’attaque est tiré par Benhaïm. Coulibaly qui prolonge vers Manset en embuscade qui reprend du gauche et trompe Fogacci. (2ème Bastia 1 Ile Rousse 0)

Deux minutes plus tard nouvelle frayeur pour les joueurs d’Ile Rousse suite  un corner tiré par Derouard. Benhaïm décale Traoré, mais la frappe de ce dernier passe à côté.

A la 11ème l’arbitre intervient auprès de Manset et Delfino dont les accrochages sont trop fréquents à son goût.

Au ¼ d’heure de jeu alors qu’Ile Rousse vient d’obtenir un coup-franc, Diallo relance vers Traoré qui part en contre-attaque. Malheureusement il croise trop sa frappe qui file à côté des buts de Fogacci.

La rencontre manque de rythme mais pas d’engagement d’où une nouvelle intervention de l’arbitre.

A la 26ème alors qu’il part en contre-attaque aux côtés d’Akanni, Benhaïm se retrouve au sol. Après l’intervention du kiné et une tentative de reprise, il est contraint de sortir. Triki entre en jeu. (31ème)

Premier carton jaune de la rencontre à la 33ème pour Romain qui pourtant bénéficie du coup-franc ! Derouard frappe et la reprise de volée de Manset est déviée en corner par Fogacci. Un corner qui sera suivi de deux autres consécutifs. Sans succès.

C’est toujours aussi heurté entre Manset et Delfino au moment où les joueurs de Fanfan Félix obtiennent un coup-franc le long de la ligne de touche. Martin capte le ballon sans problème. (37ème)

Nous approchons de la pause lorsque Camara dévisse son centre qui se transforme en une frappe juste sous la transversale de Fogacci. D’une superbe détente il parvient à détourner en corner. La frappe de Romain est contrée.

Alors que l’arbitre a le sifflet à la bouche, sur un centre anodin Medori rate son dégagement et oblige Martin à un arrêt décisif ! (45+2)

Alors que le but inscrit rapidement aurait du libérer nos joueurs, c’est un jeu sans rythme et sans créativité qu’ils ont produit durant l’essentiel de cette première mi-temps.

Pas de changement de joueurs à la reprise.

La première action et le premier corner de cette deuxième mi-temps sont Bastiais, mais ne change rien au tableau d’affichage. (48ème)

Après Triki à la 50ème c’est au tour de Lettig pour Ile Rousse d’écoper d’un carton jaune. Pour avoir râlé sur une remise en touche Medori est averti à son tour. (59ème). En N3 comme en L1, la psychologie n’est pas le point fort des arbitres…

Trois minutes plus tard Manset récupère le ballon suite à une mauvaise relance d’un joueur d’Ile Rousse au milieu de terrain. Il s’avance balle au pied jusqu’à la ligne des 16m50 et lobe Fogacci venu à sa rencontre. (62ème Bastia 2 Ile Rousse 0)

La réaction des « hôtes » est immédiate et sur corner ils sont tout près de la tête de réduire le score. (63ème)

A la 68ème Derouard est victime d’un tacle qui lui coûte… une chaussette. Merci les protège-tibias ! Pas de carton jaune… A la 70ème c’est au tour de Martin de prendre un « coup de botte » alors qu’il vient d’effectuer un arrêt. Carton jaune. Oui mais pour Martin qui s’est permis de râler auprès du juge de touche ! Aberrant !

Deux occasions coup sur coup pour Romain au 74 et 77ème, mais Fogacci pour la première et une frappe hors cadre ne permette=nt pas au Sporting de prendre le large au tableau d’affichage.

Il ne reste que 3 minutes dans le temps réglementaire lorsque Traoré cède sa place à Santini. Il n’aura pas l’occasion de montrer son talent au contraire de Martin qui réussit deux arrêts énormes sur sa ligne face à 4 joueurs d’Ile Rousse ! Sur le corner concédé, une nouvelle reprise de la tête passe de peu à côté. La réduction du score n’était pas loin. !

Les cinq minutes de temps additionnel ne changeront rien au résultat. Qui sait si Ile Rousse avait réduit la marque combien de temps l’arbitre aurait ajouté…

Deux matchs en une semaine totalement différents. Où était la fringante équipe bastiaise de la 2ème mi-temps face à St Rémy ? Certes l’essentiel, la victoire, est là, mais que cette rencontre fut pénible à suivre. En ouverture de sa conférence d’après match Stéphane Rossi l’a annoncé tout de go : « Marquer très rapidement a été la pire chose …»  Inconsciemment nos joueurs ce sont vus « trop beaux ». C’est humain, mais cela peut coûter cher.

Questionné sur l’arbitrage le coach qui n’avait pas l’intention de s’exprimer sur le sujet lâchera tout de même un « On doit être arbitrés comme les autres » qui en dit long sur son appréciation de la production de l’arbitre de cette partie.

Quelques jours de vacances bien mérités attendent nos joueurs qui se retrouveront le 28 décembre prochain afin de préparer la deuxième partie de saison qui débutera le 6 janvier avec le match en retard face à Endoume.

En attendant, Pace e salute !

L’équipe: Martin-Akanni- Medori-Diallo-Camara-Coulibaly-Derouard-Benhaïm (Triki 31ème)-Manset-Romain-Traoré-(Santini 87ème)

FORZA BASTIA !

SHARE

1 commentaire

  1. L’essentiel est fait et nous restons à porté de fusil du leader.
    Ces quelques jours de repos font faire beaucoup de bien tant sur le plan physique que mental.
    Il faut maintenant passer la surmultiplié et assumer nos ambitions dans les toutes prochaines rencontres, avec ce match capital contre Endoume.
    Merci une fois de plus pour ces excellents comptes rendus.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.