Allumé le feu !

Cannes deuxième battu la veille au Pontet, nos Bleus savaient avant d’entamer la rencontre face à St Rémy quel profit ils tireraient d’une victoire…

La Spassighjata, le froid, le second tour des élections ce dimanche, autant de raisons qui font que Furiani sonne bien creux ce soir. Les 7000 spectateurs du dernier SCB-ACA sont loin, très loin…

C’est sur une superbe pelouse que l’équipe de St Rémy positionnée en 4-1-2-3 et notre Sporting en 4-3-3 vont évoluer.

Nos Bleus engagent. Ce sera la seule fois de la soirée…

La première frappe de la rencontre est bastiaise. Elle est de Coulibaly décalé par Derouard et intervient dès la 4ème minute.

Beaucoup d’engagement en ce début de rencontre qui nous valent un « azzuffata » dès la 15ème minute suite à une faute sur Camara. L’arbitre se contente de calmer tout son monde.

Les deux formations se neutralisent et les gardiens sont peu sollicités. A la 25ème Diallo écope du premier carton jaune de la partie. Le coup-franc concédé à environ 35m des buts de Martin ne donne rien sinon un hors-jeu qui permet à nos joueurs de récupérer le ballon. Deux minutes plus tard Manset parvient à éliminer quatre joueurs et à décaler Mesbah côté gauche. Malheureusement ce dernier manque son contrôle est la défense de St Rémy peut se dégager.

A la 28ème une faute sur Romain non sifflée par l’arbitre tire Furiani de sa torpeur. Les grondements de réprobations deviennent des cris de joie quelques secondes plus tard ! Le Sporting bénéficie d’un coup franc côté gauche à une quarantaine de mètres de la surface adverse. Camara le joue rapidement et décale Mesbah côté opposé. Notre jeune attaquant pénètre dans la surface de réparation, élimine son vis-à-vis et adresse une frappe croisée qui trompe Charrin le gardien provençal. (29ème Bastia 1 St Rémy 0)

Le plus dur est fait et nos joueurs ont pris un certain ascendant sur leur adversaire.

A la 37ème à partir d’un coup-franc dans le rond-central, Derouard trouve Manset à l’entrée de la surface. Malheureusement la frappe de Manset manque de puissance pour inquiéter Charrin.

Après que Cioni écope à son tour d’un carton jaune tout aussi saluer par le public que celui adressé à Diallo (41ème), les joueurs de St Rémy bénéficie d’un coup franc dans leur camp. Ils le jouent rapidement et il faut une sortie autoritaire de Martin pour éviter le pire (43ème). Le corner ne donne rien.

La minute de temps additionnel ne change rien et les deux équipes regagnent les vestiaires sur ce score de 1-0 en faveur de nos Bleus. Au fil de cette première mi-temps nos joueurs sont montés en puissance. De l’agressivité, celle qu’il faut, de la solidarité et de belles phases de jeu, l’espoir d’une victoire ce soir n’est pas illusoire.

Légèrement blessé Mesbah cède sa place à Traoré à l’entame de la deuxième période.

Un Traoré tout de suite dans le match bute sur le gardien de St Rémy pour la première action de la seconde mi-temps. (47ème)

Depuis son camp Cioni lance Benhaïm qui déborde son vis-à-vis d’un « grand pont » et adresse un centre dans la surface de St Rémy. Manset d’une belle reprise de la tête double la mise pour le Sporting ! Rapidité et précision pour ce superbe but ! (56ème Bastia 2 St Rémy 0)

Les visiteurs tentent de réduire la marque et obtiennent deux coups-francs (58ème et 61ème) mais sans succès.

Cioni une nouvelle fois à la relance donne le ballon à Romain. Débordement et centre. Benhaïm et là pour conclure d’une reprise à ras de terre. C’est simple parfois le football ! (63ème Bastia 3 St Rémy 0)

Les hommes de Pierre Bernard ont pris un coup sur la tête en témoigne ce corner tiré directement derrière la cage de Martin à la 65ème, tout le contraire de nos Bleus euphoriques. Un gros pressing de Romain dans les pieds d’un des arrières centraux de St Rémy lui permet de récupérer le ballon et de lancer Manset qui résiste à la charge de l’autre défenseur central et marque d’une frappe puissante en pleine lucarne ! (66ème Bastia 4 St Rémy 0)

Romain, encore, deux minutes plus tard. Lancé plein axe par Benhaïm il élimine un défenseur et d’une belle frappe à 20 mètres lobe Charrin qui ne peut que constater les dégâts. (68ème Bastia 5 St Rémy 0)

Les carottes sont cuites pour les visiteurs, mais Bernard « offre » du temps de jeu à ses remplaçants et effectue deux changements à la 69ème. Poujol et Galera remplacent respectivement Botella et Barnoussi.

Après une nouvelle « charge » de Manset et une frappe au dessus des buts, Derouard cède sa place à Ca (73ème), puis c’est au tour de Santini d’entrer en jeu à la 78ème à celle de Romain qui a réussi ce soir sa meilleure prestation de la saison. Le public le salue en conséquence.  Dans la foulée de ce changement nos joueurs bénéficient d’un coup-franc. Ca le tire pour Santini qui prolonge de la tête pour Manset. Ce dernier y va de son triplé ! Un but de la tête, un du gauche, un du droit… Chapeau ! (79ème Bastia 6 St Rémy 0)

Petit relâchement de nos Bleus qui offrent deux opportunités aux visiteurs, mais les frappes ne sont pas cadrées. (80 et 82èmes)

Bien lancé par un Santini auteur d’une très bonne entrée en jeu, Traoré voit sa frappe sortie sur la ligne par un défenseur alors que Charrin était encore battu ! (83ème)

Malgré le score sans appel, Armand Cesari est très calme. Cela nous permet d’entendre l’hommage de « Capone » à feu Johnny Hallyday, son « Allumer le feu » raisonnant dans les travées !

Les trois minutes de temps additionnel ne changeront rien à l’issue de la rencontre. St Rémy endure sa première défaite à l’extérieur de la saison, et quelle défaite !

Ayant assisté à la mise en place de cette rencontre vendredi, nous pouvons assurer que ce qui y avait été travaillé a été parfaitement exécuté durant la rencontre. Nous pensions trouver en conférence de presse d’après match un Stéphane Rossi satisfait par la copie rendue par ses joueurs. Il aura juste admis que la deuxième mi-temps, où il a vu de la qualité individuelle et collective, devrait servir de « mi-temps référence ». Exigeant le coach !

Le bilan actuel, 5 victoires 4 nuls 1 défaite,  est positif. Cannes doit rester un accident dans le parcours du Sporting. Le souhait de relancer une nouvelle série positive s’est concrétisé avec cette (très) belle victoire. Il faudra la poursuivre le week-end prochain avec le déplacement à … Furiani où le FBIR recevra le Sporting.

 

 

L’équipe: Martin-Cioni- Medori-Diallo-Camara-Coulibaly-Derouard (Ca 73ème)-Benhaïm-Manset-Romain (Santini 78ème)-Mesbah (Traoré 46ème)

FORZA BASTIA !

SHARE

2 commentaires

  1. Cette victoire va nous faire un bien fou !
    La saison du Sporting a peut être débuté au cours de cette rencontre. Rien n’est acquis, il va falloir faire preuve de sérieux, de travail et surtout d’humilité.

  2. Il faudra dans un premier temps confirmer le week end prochain face à Ile Rousse afin de terminer cette première partie de saison sur une bonne note.
    La double confrontation face à Endoume en janvier sera très importante dans la course à l’accession.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.