Alors alors que l’espoir était quelque peu revenu avec les futurs repreneurs, qui devaient prendre le contrôle de l’association ce jeudi , un nouveau coup de massue s’est abattu sur le peuple Bleu .
En effet , pierre noël Luiggi , jean Dominici et les autres repreneurs ont demandé un audit de l’association, et il s’est avéré que celle ci accuse un déficit de plus d’un million d’Euros , difficile dans ces cas là d’en prendre le contrôle ,alors que les dirigeants actuels avaient dit qu’elle serait à l’équilibre, un mensonge de plus me direz vous , ils ne sont plus à ça prêt !
Que faire maintenant ?
Certes, visiblement 2 repreneurs travaillent encore sur le dossier et jean Dominici se donne un délai supplémentaire d’une semaine , attendant visiblement le dépôt de bilan de la SASP et peut être de l’association.
D’autre part les SOCIOS qui sont aujourd’hui près de 4000 , et qui ont récolté quelques 200 000 € auront également leur mot à dire , et ont dès hier redemandé le départ immédiat des « fossoyeurs »du Sporting .
Ceux ci droit dans leur bottes contestant les chiffres et se permettant même d’attaquer la probité des journalistes , on croit rêver …
Aujourd’hui, nous pouvons réellement nous demander si le Sporting va redémarrer un jour et dans quelle division !
Une institution est en passe de disparaître , des centaines d’emplois sont menacés, dans la quasi indifférence ,et c’est ça qui fait le plus mal.
Dernier symbole , la pelouse de Furiani qui n’a de pelouse que le nom , laissée elle aussi à l’abandon !
Nous espérons finalement une seule chose , que les responsables de cette escroquerie sans nom payent très cher !

FORZA BASTIA !!!

SHARE

1 commentaire

  1. La politique de la terre brûlée avec en plus, mais nous y sommes habitués, le mensonge et le mépris…

    Que la justice fasse son oeuvre, et rapidement pour une fois, afin que ces incompétents payent avec leurs biens personnels les multiples ardoises qu’ils laissent.

    Une pensée pour tous les employés du Sporting qui payent au prix fort les agissements de ces dirigeants sans foi ni loi.

Laissez votre commentaire