Difficile d’écrire un article et de réagir à chaud , après ce dimanche noir pour le Sporting et ses amoureux .
Ce match était très attendu , toutes les conditions étaient réunies pour sortir de la zone Rouge , des Lyonnais diminués , un stade bien rempli , une très belle pelouse , mais malheureusement certains en ont décidé autrement.
Certes les joueurs Lyonnais ont provoqué sur le premier envahissement de terrain en tirant des ballons dans la tribune , et en invectivant les Supporters, qui sont tombés dans le panneau de la provocation .
Le match était d’ores et déjà plié , et le deuxième incident à la mi temps , a définitivement arrêté le match .
Et maintenant ?
Après le déchaînement médiatique , le Sporting est dans l’œil du cyclone , chacun allant de ses pronostics pour les futures lourdes sanctions nous pendant au nez .
Le Sporting ne jouera vraisemblablement plus à Armand Césari pour cette saison , mais cela s’arrêtera t il là ?
La LFP voudra sûrement frapper très fort ce qui n’augure rien de bon …
Il est déplorable et triste que l’agissement de quelques individus condamnent tout un club ,et l’ensemble de ses Supporters.
Il faut maintenant attendre la sentence , en espérant que l’on puisse au moins pouvoir repartir en Ligue 2 , sans handicap de points , et que les sanctions ne concernent que cette saison .
Espérons également un jugement équitable en prenant en considération , l’attitude provocatrice des Lyonnais .
Nous sommes bien désemparés et tristes ce soir , en espérant que le Sporting réussira à se sortir de cette nouvelle épreuve .

FORZA BASTIA !!!

SHARE

2 commentaires

  1. Ma première pensée va vers les employés du Sporting qui, inévitablement, payeront la folie de certains. Joueurs et Staff responsables de la débâcle sportive trouveront à se recaser mais qu’en sera-t-il pour les administratifs? Quant aux dirigeants il est grand temps de passer la main en ayant le minimum de décence en ne réclamant rien après avoir vécu au crochet du Sporting des années durant.

    Des sanctions vont tomber. La Commission de discipline traitera-t-elle le Sporting avec la même bienveillance que l’OGCN dont supporters et stadiers avec eu le même comportement inadmissible que les nôtres ce dimanche? On peut malheureusement en douter…

    Pour les quelques journalistes qui passeraient par là, et dont la mémoire semble sélective, je rajouterai au comportement des Niçois le triste fait d’arme d’un supporter Bordelais dont je tairai le nom, paix à son âme, qui était entré sur le terrain et avait frappé Guillaume Warmuz gardien de but de Lens. Certes cela commence à dater, c’était en 1994, mais les faits sont têtus. Il n’y a, malheureusement, pas qu’à Bastia et en Corse que la bêtise n’a pas de limite.

  2. U troppu stroppia e vergogna !
    Nous avons atteint dimanche dernier le pinacle du crétinisme. Cette journée fera date dans l’histoire de notre club, elle marquera un tournant dans son histoire.
    Qu’a fait ce club pour porter autant de « croix », et pourquoi ?
    Les sanctions qui viendront seront sévères, très sévères. Au vu de nos antécédents (…), les instances de notre football feront un exemple en suspendant notre stade avec très probablement un retrait de points (pour l’entame de la prochaine saison ?)
    Et que dire des conséquences économiques avec les sponsors, de l’image de marque pernicieuse véhiculée. En un mot, le Sporting s’en remettra t-il ?
    Il est aussi grand temps de « nettoyer nos écuries d’Augias », le club et les dirigeants actuels (…) en auront-ils le courage ?
    J’ai ce jour, en écrivant ces mots, une pensée pour nos regrettés Victor Lorenzi, Jules Filippi et Claude Papi. De voir leur club dans ce contexte, ils doivent s’en retourner dans leur sépulture !

Laissez votre commentaire