Supplément d’étrennes ?

 

Si joueurs et supporters aiment à passer rapidement au match suivant en cas de contre performance ou pire de défaite, devoir enchaîner dès demain avec ce ¼ de finale de Coupe de la Ligue est frustrant ! Tout juste 48 heures pour profiter de l’immense bonheur procuré par la victoire de nos Bleus face aux Parisiens c’est bien court. Le meilleur moyen de prolonger l’euphorie ambiante serait de se qualifier pour la ½ finale qui nous tend les bras. Pour cela il faudra battre pour la deuxième fois en un mois à Furiani les Rennais de Montanier.

Après une difficile victoire en Coupe de France à Dunkerque (2-1) pour la reprise après la trêve hivernale, les Bretons reviennent d’Annecy où ils ont affronté Evian TG avec un nul 1-1. Avec un peu plus de réalisme (7 tirs cadrés et 1 penalty raté) ils auraient pu remporter la rencontre face à des savoyards dans le dur en championnat.

Pour ce match face au Sporting, Rennes sera sûrement privé de N’Tep victime semble-t-il du même mal que le Parisien Motta… Prompts à provoquer, moins rapide pour assumer. Armand qui souhaitait rapidement mettre les points sur les « i » est sûrement heureux d’avoir l’occasion, plus vite que prévu, de le faire…

Furiani n’était pas plein ce samedi face au PSG (environ 13000 spectateurs) et ne le sera sûrement pas non plus demain, la faute à un horaire de début de rencontre fixé à 18h40 rendant impossible la présence de nombreux supporters venant du centre ou du sud de l’Ile. C’est bien dommage, des tribunes vides et sans ambiance en direct à la télévision ce n’est pas du meilleur effet. Le Stade Louis II pour le Monaco-Guingamp de mercredi à 17 heures sonnera lui aussi certainement bien creux…

Ghislain Printant n’aura pas eu la possibilité de reconduire le groupe vainqueur du PSG. Aux joueurs déjà absents s’ajoutent Aréola et Peybernes blessés. Etonnant car ils n’ont pas semblé touchés, Peybernes n’entrant même qu’à la 86ème minute. Plus étonnant encore la non convocation d’Ongenda alors qu’il était sur le banc face à ses ex et futurs partenaires. C’est le jeune Koné qui en profite puisqu’il réintègre le groupe. Nous lui souhaitons la même réussite que lors du tour précédent où son égalisation à la 89ème minute avait permis au Sporting d’arracher les prolongations et au final de se qualifier.

Les autres joueurs retenus sont les suivants : Leca, Vincensini, Cioni, Squillaci, Modesto, Marange, Djiku, Achilli, Palmieri, Cahuzac, Gillet, Boudebouz, Romaric, Keita, Vincent, Maboulou, Cissé.

Ghislain Printant est fatigué par les incessantes déclarations sur le fameux « contexte » de Furiani. Ses joueurs sont heureux mais fatigués après la rencontre disputée face aux Parisiens. Restera-t-il assez de force à nos Bleus pour franchir cette nouvelle étape qui mènerait le Sporting dans le dernier carré ?

Après les « étrennes » reçues ce week-end ce serait assurément une nouvelle belle récompense pour notre Club et l’ensemble de ses composantes.

 

FORZA BASTIA!

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.